Le FN face aux affaires

©Frederik Florin/AFP

En pleine campagne de la présidentielle, le Front national fait face à plusieurs affaires judiciaires. On distingue plusieurs dossiers: les emplois fictifs présumés au Parlement européen, les différentes mises en examen des proches de Marine Le Pen dans l'enquête sur le financement des campagnes électorales du parti depuis 2012 et les oublis dans les déclarations de patrimoine de la dirigeante frontiste et de son père notamment. 

Une enquête préliminaire a été ouverte en janvier dernier sur des soupçons d'emplois fictifs au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais concernant le groupe FN et notamment David Racheline, directeur de campagne de Marine Le Pen. Elle peut encore être classée sans suite. Mais dans le cas contraire, les bénéficiaires de ce système encourraient des peines allant jusqu'à 10 ans de prison, analyse Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris et partenaire de "FranceSoir".
L'enquête préliminaire sur des emplois fictifs au groupe FN du conseil régional Nord-Pas-de-Calais, révélée par le Canard Enchaîné dans ...
Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle qui voit la pression judiciaire s'accentuer sur elle, a appelé dimanche les magistrats à...
Gaël Nofri, conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2012 désormais en rupture, a dénoncé dimanche "un système de corrup...
La pression judiciaire s'accentue autour de Marine Le Pen, en tête dans les sondages pour le premier tour de la présidentielle: l'un de ...
Marine Le Pen a réitéré vendredi son refus de répondre aux convocations de la police pour s'expliquer sur une affaire d'emplois fictifs ...
Après François Fillon, Marine Le Pen est à son tour gênée par une affaire d'assistants parlementaires en pleine campagne présidentielle:...
La cheffe de cabinet de Marine Le Pen, Catherine Griset, a été mise en examen du chef de recel d'abus de confiance dans l'enquête sur de...
Thierry Légier a été placé en garde à vue ce mercredi par la Direction centrale de la police judiciaire, visé par l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires du Front national au Parlement européen. Il est l'actuel garde du corps de Marine Le Pen.
Marine Le Pen a démenti vendredi avoir fictivement employé son garde du corps comme assistant au Parlement européen, contredisant un rap...
Marine Le Pen a reconnu devant les enquêteurs de l'Olaf, organisme anti-fraude de l'UE, avoir salarié fictivement son garde du corps Thi...
Selon un document de l'organisme anti-fraude de l'UE dévoilé ce jeudi, Marine Le Pen aurait reconnu avoir employé fictivement son garde du corps, au motif de régulariser des salaires et charges antérieurs. Le Parlement européen réclame 340.000 euro à la présidente du Front national.
Marine Le Pen indique dans un entretien au Monde à paraître jeudi que contrairement à François Fillon, empêtré dans le "Penelopegate", e...

Dossiers