Le Front national essaye toujours d'interdire l'accès du bureau politique à Jean-Marie Le Pen

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le Front national essaye toujours d'interdire l'accès du bureau politique à Jean-Marie Le Pen

Publié le 16/06/2017 à 12:42 - Mise à jour à 12:56
©Staffprési_esj/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jean-Marie Le Pen attend "une convocation officielle" pour assister au bureau politique prévu le 20 juin par le FN, le premier depuis de nombreux mois. Du côté du parti d'extrême droite, on ne veut pas entendre parler de la présence du président d'honneur.

Branle-bas de combat au siège du Front national. Alors que les cendres de la déroute présidentielle et législative ne sont pas encore retombées sur le parti d'extrême-droite, une autre menace point à l'horizon et pas n'importe laquelle. En effet, Jean-Marie Le Pen a fait savoir qu'il comptait bien participer mardi 20 juin au bureau politique de la formation qu'il a cofondée selon le journal Le Parisien.

Exclu du FN en août 2015 mais rétabli comme président d'honneur du parti par une décision de justice à l'automne, "le Menhir" avait précisé mercredi 14 attendre "pour l'instant une convocation officielle que je n'ai pas encore reçue". Une obligation sous peine d'une amende forfaitaire d'environ 2.000 euros pour le FN par réunion ratée par Jean-Marie Le Pen.

"Jean-Marie Le Pen ne fait plus partie du Front national, il en a été exclu il y a deux ans, et la justice a reconnu la validité de cette exclusion. Donc s'il se présente il ne pourra pas rentrer (...), les grilles seront fermées", a fait savoir Nicolas Bay à Radio Classique. La menace de la présence du président d'honneur honni est tellement pris au sérieux par le FN que, depuis novembre, les bureaux politiques n'ont plus lieu au siège du parti à Nanterre mais "au QG de campagne de Marine Le Pen, rue du Faubourg-Saint-Honoré" (VIIIe arrondissement de Paris) explique le Parisien.

"A 10h, il débarque devant la grille. On va voir ce que feront les DPS (le service d’ordre du FN, ndlr). Oseront-ils lui barrer la route?" a expliqué un cadre du parti d'extrême droite au quotidien. Jean-Marie Le Pen a d'ailleurs fait par de son intention de venir avec un huissier de justice. "Le cas échéant, si mon client est refoulé, l'huissier peut faire appel aux forces de l'ordre", a fait savoir son avocat.

Après les revers électoraux, on pourrait s'orienter vers un règlement de comptes au Front national. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Marie Le Pen a fait savoir qu'il comptait bien participer mardi 20 juin au bureau politique du Front national.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-