Légion d’honneur: François Hollande décore les héros de Thalys (VIDEO)

Légion d’honneur: François Hollande décore les héros de Thalys (VIDEO)

Publié le :

Lundi 24 Août 2015 - 10:28

Mise à jour :

Lundi 24 Août 2015 - 10:45
Les héros américains et britannique qui ont maîtrisé Ayoub El-Khazzani à bord d'un TGV Thalys, vendredi 21, ont été reçus ce lundi matin à l’Elysée par le président François Hollande, qui leur a remis la Légion d’honneur.
©Pool New/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Leur acte de bravoure a été récompensé. Moins de trois jours après la fusillade survenue dans un TGV Thalys, François Hollande a décoré de la Légion d'honneur, ce lundi 24, quatre des sept héros qui ont contribué à maîtriser Ayoub El Khazzani, le tireur présumé de l’attentat. Etaient présents à l’Elysée les soldats américains Spencer Stone (23 ans) et Alek Skarlatos (22 ans), leur ami Anthony Sadler (23 ans) et le Britannique Chris Norman (62 ans).

"Dans ce Thalys, il y avait plus de 500 passagers. Au nom de la France, je tiens à vous remercier pour ce que vous avez fait. Depuis vendredi, le monde entier admire votre courage, votre sang-froid, votre esprit de responsabilité. Votre héroïsme peut être un exemple pour beaucoup et une source d’inspiration", a salué le président avant d’ajouter: "Face au mal qui est là, qui s’appelle le terrorisme, il y a un bien, celui de l’humanité. Vous avez mis votre vie en jeu pour défendre une idée, l’idée de la liberté".

Après leur avoir rendu hommage, le chef de l’Etat a remis la Légion d’honneur aux quatre héros. "Pour témoigner de la reconnaissance de la République, j'ai considéré qu'il fallait vous remettre la plus haute distinction, pour vous montrer combien nous vous sommes redevables", a-t-il dit. Pour lui, leur intervention a permis d’éviter "une tragédie, un massacre". L'agresseur "avait suffisamment d’armes et de munitions pour provoquer un véritable carnage. Et c’est ce qu’il aurait fait si vous ne l’aviez pas maîtrisé", a-t-il ajouté.

Suite à la cérémonie, qui a débuté à 9h, Chris Norman, l’un des quatre héros (à gauche sur la photo) a réagi devant les journalistes. "Si un jour vous m’aviez dit que j’allais être décoré de la Légion d’honneur, je ne l’aurai pas cru. C’est un très grand honneur", a-t-il notamment déclaré. Lui et ses trois autres compagnons ne sont pas les seuls à recevoir la Légion d’honneur. Le Franco-Américain Marc Moogalian (51 ans), blessé par balle pendant l’attaque et toujours hospitalisé à Lille, ainsi qu’un passager français de 28 ans, qui souhaite garder l’anonymat, recevront eux aussi la plus haute distinction française, ultérieurement, a indiqué l'entourage du chef de l'Etat. Les autorités ont également salué le rôle joué par un autre Français au moment des faits, un agent de la SNCF qui aurait aidé les autres à maîtriser El Khazzani, selon Spencer Stone.

De leurs côtés, les enquêteurs vont continuer à interroger Ayoub El-Khazzani, un Marocain de 25 ans, qui a passé sa troisième nuit en garde en vue. Fiché pour son profil d'islamiste radical par les services de renseignement de quatre pays européens (Espagne, France, Allemagne, Belgique), il nie jusqu’à présent tout acte terroriste et avance une tentative de braquage. 

(Voir ci-dessous la vidéo de l'allocution de François Hollande):


 

Les quatre héros de Thalys aux côtés de François Hollande.


Commentaires

-