Législatives 2017: pas de vote électronique pour les Français de l'étranger à cause des menaces de cyberattaques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Législatives 2017: pas de vote électronique pour les Français de l'étranger à cause des menaces de cyberattaques

Publié le 06/03/2017 à 19:38 - Mise à jour à 19:42
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le gouvernement craignant des cyberattaques, notamment de puissances étrangères, a annoncé que les Français résidant hors des frontières ne pourront pas profiter du vote électronique en 2017 pour les législatives. Le système avait été utilisé en 2012.

Pour le ministère des Affaires étrangères, la cause est à chercher du côté "du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques". Il vient en effet de confirmer ce lundi 6 que les élections législatives pour les députés des Français de l'étranger ne se dérouleraient pas, comme en 2012, avec la possibilité d'un vote électronique. Seule le vote "papier", dans des bureaux de vote installés dans les consulats, sera possible.

Les Français de l'étranger étaient jusque-là les seuls qui avaient la possibilité de voter via un moyen électronique, et cela uniquement pour les élections législatives (dont l'unique scrutin date de 2012, année de création de ces circonscriptions). La présidentielle, elle, ne pouvait se dérouler que par un vote "physique" traditionnel.

La décision a cependant créé l'incompréhension, voir la colère, de certains représentants des Français expatriés, le vote de 2012 s'étant en effet déroulé sans incident majeur.

"Modifier les conditions d’un scrutin à trois mois de la tenue du vote, c’est digne des régimes dictatoriaux" s'emporte ainsi dans les pages du Monde Axelle Lemaire, députée de la troisième circonscription des "Français établis hors de France" (regroupant le Royaume-Uni, l'Irlande et la Scandinavie) et ancienne secrétaire d'Etat chargée du Numérique et de l'Innovation.

A droite, Frédéric Lefebvre (première circonscription, Etats-Unis et Canada) a lancé une pétition pour exiger que le gouvernement revienne sur sa décision.

La France, qui s'est toujours méfié du vote électronique, et ne l'avait accepté pour les expatriés que du fait d'un éloignement parfois important d'un bureau de vote consulaire, n'est pas le seul pays a annoncer revenir sur certaines possibilités laissées sur le moyen de vote. Les Pays-Bas, pionnier dans le domaine ayant lancé le vote électronique en 2007, viennent d'annoncer revenir à un scrutin intégralement papier pour les législatives du 15 mars. En cause là aussi des craintes de piratages, en provenance principalement de Russie, de Chine voire d'Iran.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Seule le vote papier sera possible pour les législatives 2017 dans les circonscriptions de l'étranger.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-