Législatives 2017 - Permis de conduire, carte vitale ou permis de chasse: les surprenants documents acceptés pour voter

Législatives 2017 - Permis de conduire, carte vitale ou permis de chasse: les surprenants documents acceptés pour voter

Publié le :

Samedi 10 Juin 2017 - 14:36

Mise à jour :

Samedi 10 Juin 2017 - 15:03
©Serge Pouzet/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Si tous le monde pense spontanément à la carte d'identité ou au permis de conduire lorsque l'on évoque les pièces d’identité, ils en existent bien d'autres qui sont valables dans les bureaux de vote ouverts pour les élections législatives des 11 et 18 juin.

Les électeurs français sont appelés aux urnes dimanche 11 pour participer au premier tour des élections législatives. Si dans les communes de moins de 1.000 habitants il est possible de remplir son devoir citoyen avec uniquement sa carte d'électeur, dans celles de plus de 1.000 habitants, il est nécessaire de présenter une pièce d'identité valable. FranceSoir liste pour vous l'ensemble des documents qui sont acceptés dans les bureaux de vote.

Les habituels:

·         Carte nationale d'identité (valide ou périmée)

·         Passeport (valide ou périmé)

·         Permis de conduire (valide)

Les inattendus/insolites:

·         Carte vitale avec photo (valide)

·         Carte de famille nombreuse (valide) délivrée par la SNCF

·         Permis de chasser avec photo délivré par le représentant de l'État (valide)

·         Livret de circulation (valide)

·         Carte du combattant, de couleur chamois ou tricolore (valide)

Les plus rares:

·         Carte d'identité ou carte de circulation avec photo, délivrée par les autorités militaires (valide)

·         Carte d'identité de fonctionnaire de l'État, de parlementaire ou d'élu local avec photo (valide)

·         Carte d'invalidité civile ou militaire avec photo (valide)

·         Récépissé valant justification de l'identité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire (valide)

Un peu plus de 47 millions de Français sont appelés aux urnes ces dimanches 11 et 18 juin dans les 577 circonscriptions de métropole, d'outre-mer et de l'étranger pour départager les 7.882 candidats à un siège à l'Assemblée nationale. Un nombre sensiblement supérieur à celui des législatives de 2012 auxquelles 6.603 aspirants députés étaient en lice.

Les sondages prédisent une majorité plus que confortable pour Emmanuel Macron, qui aurait ainsi les mains libres pour mener sa politique. Le nouveau président pourrait voir près -plus?- de 400 députés étiquetés à ses couleurs entrer au Palais Bourbon. Un raz-de-marée presque sans équivalent sous la Ve République, comparable au plébiscite en faveur du général De Gaulle en juin 1968. Les perdants annoncés, du PS à LR en passant par la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, misent toutefois sur un sursaut de leurs électorats respectifs, voire sur une abstention record qui pourrait rebattre les cartes.

On peut voter sur présentation d'un permis de conduire, mais pas que.


Commentaires

-