Législatives - Thierry Braillard renonce à se présenter à Lyon et se met "en retrait" de la vie politique

Législatives - Thierry Braillard renonce à se présenter à Lyon et se met "en retrait" de la vie politique

Publié le :

Mardi 16 Mai 2017 - 07:29

Mise à jour :

Mardi 16 Mai 2017 - 07:31
©Karim Jaafar/Al-Watan Doha/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Thierry Braillard (PRG) a annoncé lundi renoncer à se présenter à l'élection législative à Lyon et dit "se mettre en retrait de la vie publique" faute d'avoir obtenu l'investiture de La République En Marche.

Finalement l'ancien secrétaire d'Etat aux Sports a choisi de jeter l'éponge. Thierry Braillard, ne se représentera pas dans la 1ère circonscription du Rhône face au candidat investi par La République En Marche. Il l'a annoncé dans un message publié sur son compte Facebook lundi 15. En effet, soutenu en 2012 par Gérard Collomb et élu, Thierry Braillard s’est cette fois vu préférer Thomas Rudigoz auprès du sénateur-maire de Lyon, très proche d’Emmanuel Macron.

L'ancien député de la 1ere circonscription du Rhône dénonce "la division des forces de progrès et la tournure que prend la campagne sont mortifères et pourraient conduire in fine à l'élection de la droite dure et conservatrice dans cette circonscription pourtant ancrée à gauche". Il s'en prend également au "non-respect de la parole donnée", estimant que "les guérillas menées et petites intrigues ne correspondent guère à l’idée que je me fais de la politique".

Par conséquent, Thierry Braillard annonce qu'il se met en retrait de la vie publique afin de me consacrer à nouveau à son activité professionnelle, soit avocat au barreau de Lyon

Son message a également été l'occasion de revenir sur son parcours au gouvernement. "J’ai eu la chance, pendant plus de trois années, de servir mon pays en la qualité de secrétaire d’Etat aux Sports et je tiens à renouveler mes plus sincères remerciements au Président François Hollande, ainsi qu’à Manuel Valls et Bernard Cazeneuve pour leur soutien indéfectible et la confiance qu’ils ont bien voulu me témoigner", a expliqué Thierry Braillard, âgé de 53 ans.

L'ancien député de la 1ere circonscription du Rhône dénonce "la division des forces de progrès et la tournure que prend la campagne sont mortifères".


Commentaires

-