Législatives: un nouveau sondage annonce plus de 400 députés pour Macron, qui écraserait LR (100) et le PS (30)

Législatives: un nouveau sondage annonce plus de 400 députés pour Macron, qui écraserait LR (100) et le PS (30)

Publié le :

Mardi 06 Juin 2017 - 15:44

Mise à jour :

Mardi 06 Juin 2017 - 15:58
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

Le score des troupes d'Emmanuel Macron aux élections législatives des 11 et 18 juin pourrait être historique, selon un nouveau sondage publié ce mardi. LREM entrerait ainsi en force à l'Assemblée avec l'une des plus confortables majorités de l'histoire de la Ve République.

SONDAGE LEGISLATIVES - Un nouveau sondage publié ce mardi 6 par Ipsos/Steria pour franceinfo annonce un tsunami électoral pour La République en Marche aux législatives. Emmanuel Macron pourrait ainsi être à la tête d'un groupe de près de 400 élus (sur 577!) portant ses couleurs à l'Assemblée nationale au soir du 18 juin prochain. Une date en forme de clin d'œil de l'histoire: une telle majorité n'a plus été réunie depuis la victoire écrasante du Général de Gaulle en juin 1968, au lendemain des "événements" qui avaient secoué la France.

Dans le détail, l'union LREM-MoDem est ainsi créditée de 385 à 415 sièges (29,5% des intentions de vote), ce qui place la majorité présidentielle loin devant ses concurrents. L'alliance LR/UDI ne ferait ainsi élire que 105 à 125 députés (23%), le PS et ses alliés PRG et EELV 25 à 35 (11%). Le FN (5 à 15 sièges, 17%) et l'attelage France insoumise-PCF (12 à 22, 14,5%)  pourraient ne même pas être en mesure de créer un groupe.

Le PS et ses alliés perdraient ainsi plus de 90% de leur contingent au palais Bourbon par rapport à 2012. Une hécatombe. LR et l'UDI (près de la moitié) serait également durement touchés, tandis que l'extrême gauche resterait à peu près au même niveau (reste à savoir si Mélenchon et le PCF arriveront à s'entendre...) tandis que le Front national ne profiterait que peu de scores pourtant élevés, tant à la présidentielle qu'à ces législatives, du fait d'un plafond de verre incarné par le front républicain ressuscité.

Le score serait donc sans appel.  D'autant que 68% des sondés certains d'aller voter annoncent leur choix comme définitif (+4%), une part qui atteint les 75% au sein de l'électorat LREM/MoDem, bien plus qu'au PS et à LR (respectivement 54% et 69%) dont les troupes sont les plus perméables à la vague Macron...

Macron aura-t-il une majorité au soir du second tour des législatives? Oui, selon cette étude, qui vient qui plus est en confirmer une autre (également Ipsos/Steria) publiée vendredi 2. Le nouveau président se réclamant au-dessus des clivages partisans, un peu comme un certain général, approcherait ainsi du record de la plus large majorité à l'Assemblée détenu par Charles de Gaulle, qui avait fait élire 394 députés en juin 1968 (80% de l'Hémicycle!). Macron serait donc le président à la tête de la deuxième plus confortable majorité avec près de 70% des sièges, juste devant Mitterrand en 1981 (67%). Reste toutefois à ce que la tendance des sondages, qui ne donnent pas ailleurs pas d'indications "qualitatives" (par exemple sur la fiabilité) sur la future majorité, se confirme.

Emmanuel Macron pourrait être à la tête de l'une des plus large majorité de l'histoire de la Ve République au soir du second tour des élections législatives, le 18 juin prochain.

Commentaires

-