L'épouse de Gilles Le Gendre nommée à la FDJ que le gouvernement souhaite privatiser

L'épouse de Gilles Le Gendre nommée à la FDJ que le gouvernement souhaite privatiser

Publié le :

Vendredi 12 Avril 2019 - 10:41

Mise à jour :

Vendredi 12 Avril 2019 - 11:06
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des élus se sont interrogés sur la nomination de Raphaële Rabatel, épouse du chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre, comme directrice de la communication de La Française des jeux, juste avant l'adoption définitive jeudi de Pacte qui prévoit sa privatisation. Même au sein de la macronie, cela provoque des remous.

C'est une nomination qui passe mal et qui ne sonne pas vraiment "nouveau monde", un concept pourtant cher à la majorité. L'épouse de Gilles Le Gendre, Raphaële Rabatel, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a été nommé directrice de la communication de la Française de jeux. Une nomination qui est intervenue juste avant l’adoption définitive jeudi 11 avril de la loi Pacte qui prévoit la privatisation la FDJ.

La nouvelle n’a pas manqué, en tout cas, de faire réagir l’opposition. "Si cette information est exacte (elle l’est, NDLR), c’est profondément choquant. Surtout venant d’une majorité donneuse de leçons comme jamais!" a ainsi tweeté le député LR Daniel Fasquelle. Même son de cloche du côté de la sénatrice PS Marie-Pierre de la Gontrie: "L’épouse du président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, nommée directrice de la communication de la Française des jeux en voie de privatisation... #benvoyons".

Lire aussi – Le Parlement valide définitivement loi Pacte et projet de privatisation d'ADP

"Une femme doit pouvoir poursuivre sa carrière professionnelle indépendamment de l’activité politique de son conjoint", a dit à l’AFP "l’entourage de Gilles Le Gendre", précisant que Raphaële Rabatel "a exercé des fonctions similaires" dans d’autres sociétés et "a été choisie pour ses compétences".

Raphaële Rabatel, 56 ans, "prendra ses fonctions à compter du mois de mai, en tant que directrice de la communication et du développement durable, membre du Comité de direction générale du groupe FDJ", précise un communiqué de la Française de jeux publié mardi 9 avril, qui rappelle ses diverses expériences dans la communication institutionnelle et financière (Paribas, Caisses d'Epargne, JC Decaux...).

Libération rapportait jeudi que l'annonce de cette nomination a été prise avec un certain flottement au sein de la majorité. Gilles Le Gendre s'en est ouvert devant le bureau du groupe des députés LREM qui se tient chaque jeudi. "Il nous a dit: «Il y a un petit sujet qui monte, vous allez peut-être en entendre parler…» Oui, merci, on avait vu! Gilles nous a dit que sa femme faisait la carrière qu’elle voulait. D’accord mais c’est quand même le pire jour de l’année pour l’annoncer", a notamment lâché un participant à la réunion au quotidien. Et un autre de renchérir: "c’est quand même dingue de ne pas anticiper le problème. Pour des experts en com, c’est un peu léger. Et déontologiquement limite".

Ambiance.

Voir:

Loi Pacte: alors qu'il y est farouchement opposé, Mélenchon la vote par erreur

La loi Pacte pourrait doper le PIB français de 0,3 point d'ici à 2025

Projet de loi Pacte: nouveau feu vert de l'Assemblée

L'épouse de Gilles Le Gendre, Raphaële Rabatel, a été nommée à la direction de la communication de la FDJ.


Commentaires

-