Les députés pourraient bénéficier de 1.200 euros d'aide pour louer un appartement à Paris

Les députés pourraient bénéficier de 1.200 euros d'aide pour louer un appartement à Paris

Publié le :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 09:53

Mise à jour :

Jeudi 14 Décembre 2017 - 09:55
La rémunération des députés est revenue sur la table des négociations mercredi à l'Assemblée nationale. Les élus pestaient depuis un moment contre les difficultés de se loger sur Paris, où ils doivent se rendre régulièrement pour remplir leurs obligations. Le questeur leur a proposé une solution: une aide à la location de 1.200 euros.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"C'est dur dur d'être député" comme dirait le petit Jordy. Sujette à la polémique, la rémunération des députés est revenue mercredi 13 sur le tapis. Et lors de cette séance, les élus de l'Assemblée nationale semblaient plus apaisés car Florian Bachelier (LREM), premier questeur de l'hémicycle, leur avait proposé une solution aux difficultés de se loger sur Paris, où ils doivent se rendre régulièrement pour remplir leurs obligations politiques

Cette solution, c'est une aide à la location d'un logement dans la capitale. Selon une information de L'Opinion, le premier questeur a en effet proposé par une missive datée du lundi 11 que les députés bénéficient chacun, et par mois, d'une aide de 1.200 euros à partir du 1er janvier 2018.

Voir aussi: la rémunération des députés de nouveau sur le tapis

Ce qui permettraient aux 222 députés, sur les 577 qui occupent les bancs de l'Assemblée nationale, qui ont des difficultés pour se loger sur Paris à cause du nombre insuffisant de couchages disponibles au palais Bourbon et du coût des nuits d'hôtel (qui s'ajoute aux frais de déplacement), d'avoir un appartement disponible.

Voir aussi: disposant d'une indemnité de 5.000 euros, une députée se plaint "de manger pas mal de pâtes"

Les 1.200 euros seraient remboursés au frais de l'Assemblée nationale. Les députés, qui ne disposent pas de chambre à l'Assemblée nationale, pouvaient déjà se faire rembourser la nuitée d'hôtel à hauteur de 200 euros.

Toujours selon L'Opinion, un autre élément qui risque de faire polémique (encore) pour le commun des mortels, les trajets en taxi ou en VTC seront désormais pris en charge sur tout le territoire, et à l'étranger.

Selon "L'Opinion", le questeur de l'Assemblée nationale a proposé aux députés que leur logement sur Paris soit pris en charge à hauteur de 1.200 euros par mois.


Commentaires

-