Les époux Macron envisagent de construire une piscine au fort de Brégançon

Les époux Macron envisagent de construire une piscine au fort de Brégançon

Publié le :

Jeudi 21 Juin 2018 - 06:50

Mise à jour :

Jeudi 21 Juin 2018 - 06:51
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel et Brigitte Macron veulent équiper le fort de Brégançon d'une piscine hors-sol. Objectif selon l'Elysée: donner un peu d'intimité au couple présidentiel.

La résidence d'été officielle des présidents de la République va-t-elle désormais être dotée d'un petit coin pour faire trempette loin des curieux? En effet, Emmanuel et Brigitte Macron envisagent de faire installer une piscine au fort de Brégançon, ce château du XVIIe siècle un brin austère niché sur un piton rocheux de la commune varoise de Bormes-les-Mimosas. 

Selon le journal L'Express, qui révèle l'information, ce projet doit respecter des contraintes urbanistiques strictes, la résidence de vacances des présidents étant classée monument historique.

Voir - Prisé par Chirac ou Giscard, délaissé par Hollande: Brégançon, le fort des présidents

"Cette étude concerne aussi bien les règles relevant des architectes des bâtiments de France que les questions techniques et financières. Elle devrait remonter au président dans les semaines qui viennent", a souligné l'Elysée. "Ce sera probablement une piscine hors-sol, car il est impossible de creuser un bassin. Si la construction est décidée, la réalisation pourrait être rapide, pour les vacances de cette année, dans la mesure où une piscine hors-sol est plus facile à installer", ont également expliqué les services du président.

Principal atout de cet installation: offrir un minimum d'intimité au chef de l'Etat et à sa famille lors de ses baignades et échapper ainsi aux photographes, amateurs ou professionnels. En effet, si le fort bénéficie en effet d'un accès privatif à la Méditerranée, cette petite plage est offerte aux yeux de tous les curieux. Les services de la présidence doivent donc déployer de gros moyens de sécurité à chaque bain de mer présidentiel, ce qui a un coût.

Lire aussi - L'Elysée fait l'acquisition de 1.200 assiettes de luxe (et ne paiera pas la facture)

"Au-delà de 300 mètres du rivage, n'importe qui peut poser un bateau et viser le président au téléobjectif. Il (le président, NDLR) est donc d'accord pour que l'on étudie la faisabilité d'une piscine", a expliqué la présidence dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Au fil des années, les prédécesseurs d'Emmanuel Macron avaient profité du fort avec plus ou moins de régularité, Jacques Chirac étant le plus assidu. François Mitterrand s'y rendait très rarement mais avait reçu le chancelier allemand Helmut Kohl en 1985. En 2014, François Hollande avait rendu le fort accessible au public en été, uniquement sur réservation. Le fort avait été militairement déclassé en 1919, après la Première Guerre mondiale. L'Etat l'avait ensuite loué à des particuliers jusqu'en 1963.

 

Le fort de Brégançon dans le Var pourrait se voir doter d'une piscine avant l'été.


Commentaires

-