Les mugs de l'Elysée n'étaient pas vraiment en porcelaine de Limoges

Les mugs de l'Elysée n'étaient pas vraiment en porcelaine de Limoges

Publié le :

Samedi 15 Septembre 2018 - 16:10

Mise à jour :

Samedi 15 Septembre 2018 - 16:55
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le lancement des goodies de l'Elysée vendredi, qui avait déjà été moqué sur les réseaux sociaux, a connu un petit fiasco. Les mugs estampillés "porcelaine de Limoges" ne respectent pas les conditions pour afficher cette appellation.

L'Elysée avait déjà été critiquée pour sa vaisselle, et moquée pour ses goodies. Il y a donc une certaine logique à ce que le mélange des deux ne soit pas un succès. 

La présidence de la République a en effet commandé des mugs pour sa boutique de souvenir, qui en plus de ses couleurs ou du portrait d'Emmanuel Macron affichaient la mention "porcelaine de Limoges". Une Indication géographique (IG) qui nécessite de respecter des conditions très précises. L'objet doit être fabriqué à Limoges ou dans le département de la Haute-Vienne.

Or, les tasses en question étaient peintes du côté de Tououse. L'entreprise plaide la bonne foi et la méconnaissance de la règle en question. De son côté Alain Mouly, président de l'association pour l'IG Porcelaine de Limoges cité par Franceinfo, affirme avoir "demandé à tous nos fabricants s'ils ont fourni ces produits à l'entreprise. Réponse négative de tout le monde. (...) On peut donc supposer qu'avant la décoration à Toulouse, ce n'est même pas fabriqué à Limoges ou en Haute-Vienne".

Voir: Les réseaux sociaux parodient les goodies Made in France de l'Elysée

Une situation embarrassante pour l'Elysée, d'abord parce que "l'État lui-même achète des produits dont la provenance n'est pas du tout identifiée, alors que le but est aussi de protéger le consommateur!", s'étonne Alain Mouly. Mais aussi parce que tous les mugs ont dû être retirés en attendant que d'autres avec la mention "porcelaine de France" soit envoyés.

Vendus 24,90 euros pièce, ces mugs font partie de la vaste gamme de goodies lancée par l'Elysée vendredi 14 à la veille des Journées du patrimoine et qui doivent servir à financer les travaux de rénovation du bâtiment.

Une partie d'entre eux étant estampillés de répliques d'Emmanuel Macron ayant fait le buzz, de nombreux internautes se sont emparés de l'idée pour imaginer des goodies en référence à des phrases plus polémiques ou aux affaires de ce début de quinquennat.

Lire aussi: 

Pour éviter de dépenser "un pognon dingue", ils envoient leur vaisselle à l'Elysée

Les mugs de l'Elysée auraient dû être entièrement fabriqué en Haute-Vienne pour porter la mention "porcelaine de Limoges".


Commentaires

-