Les premiers résultats des européennes dont la diffusion est interdite

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les premiers résultats des européennes dont la diffusion est interdite

Publié le 26/05/2019 à 16:27 - Mise à jour à 19:54
© Richard BOUHET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Plus de 400 millions d'européens sont appelés aux urnes ce dimanche 26 pour les neuvièmes élections européennes, dont 47 millions de Français. Un scrutin complexe sur un continent aux traditions électorales disparates et où même les fuseaux horaires ne sont pas harmonisés.

Outre les difficultés d'organisation pour un vote de cette envergure, c'est le respect des lois électorales qui semble également compliqué.

Lire:

Résultat des élections européennes 2019: les premiers chiffres

Les résultats des élections européennnes en France

En effet, en France par exemple la loi précise que les médias (dont France-Soir) ont interdiction de diffuser des chiffres ou éléments qui pourraient influencer le vote des électeurs. Au premier rang des éléments concernés: tous chiffres, autres que ceux de participation, qui ne peuvent donc être rendus publics avant la fermeture du dernier bureau de vote. Par convention, cet horaire est fixé à 20h. Ce sont les traditionnelles images des premières estimations basées sur les scrutins de sortie des urnes et les remontées des dépouillements des bureaux fermant à 18h qui s'affichent sur les écrans de télévision et fleurissent sur les sites d'actualité à l'heure fatidique.

Lire: Estimations des votes aux élections européennes: tout savoir

Pourtant, pour cette élection européenne, des résultats seront disponibles bien avant 20h. En effet, nombre de pays ont déjà voté où terminent leurs opérations électorales avant la France. Ainsi, le Parlement européen lui-même va rendre disponibles des premières tendances deux heures plus tôt, à 18h, notamment pour l'Autriche, Chypre, l'Allemagne, la Grèce, l'Irlande, Malte et les Pays-Bas.

Autrement dit: à 18h, les tendances des votes pour l'élection des représentants d'un quart des habitants de l'Union européenne seront connues et officiellement publiées sur le site du Parlement européen. Mais les médias français n'auront pas le droit d'en parler.

La rédaction de France-Soir regrette que la règle électorale ne lui permette pas d'informer ses lecteurs d'éléments factuels publiés officiellement, sous peine de lourdes sanctions. Chers lecteurs, vous ne pourrez trouver ici ces chiffres, mais vous les aurez à votre disposition très facilement sur le site dédié des institutions de l'UE. Nous le déplorons, mais nous y sommes tenus.

Lire aussi:

Européennes: les horaires et adresses des bureaux de vote

Elections européennes: un taux de participation en hausse à midi

Européennes– Sondages "secrets", Radio Londres ou estimations anticipées: attention aux arnaques

Européennes- Vote blanc, vote nul, abstention: tout savoir

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les premiers résultats, des estimations en réalité, que diffuse le Parlement lui-même ce dimanche à 18h sont interdits de diffusion dans la presse.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-