L’Etat interventionniste, un danger pour l’efficacité de l’action gouvernementale ?

L’Etat interventionniste, un danger pour l’efficacité de l’action gouvernementale ?

Publié le 25/06/2020 à 10:54 - Mise à jour à 11:47
THOMAS COEX / POOL / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Difficile voire même impossible de suivre toutes les décisions prises par l’Etat, surtout en cette période. Et pourtant, l’action de l’Etat n’est pas toujours couronnée de succès, et parfois même teintée d’inefficacité.

En cette période de doutes et d’incertitudes, l’Etat gère les conséquences de l’après-crise. Chaque décision en chasse une autre, et parfois (souvent ?) les acteurs économiques et sociaux sont perdus devant ces méandres législatifs. Entre contradictions et doutes, le gouvernement perpétue cette tradition interventionniste, née des siècles passés.

L’interventionnisme de l’Etat en question

La crise du coronavirus renforce cette défiance vis-à-vis de la gestion étatique. « Trop d’Etat tue l’Etat » est un dicton bien ancré dans l’esprit populaire, et la contestation de l’action gouvernementale n’est pas récente, mais se dote d’une nouvelle légitimité avec cette crise inédite.

Ne fut-ce pas une des raisons à l’origine du mouvement populaire des Gilets Jaunes, qui reprochait un interventionnisme mal placé ? Du reste, lors du grand débat national organisé à l’issue de ces manifestations hebdomadaires, le thème de la place de l’Etat dans la vie de la société était un axe central de la réflexion des citoyens et des gouvernants.

Des réglementations pour tout, mais dans quel but ?

Pourquoi vouloir tout réglementer quand il manque un objectif clair et précis, ou que la finalité reste floue ? Quelle est la cohérence de décisions contradictoires, imposées à quelques semaines d’intervalle ? Cette ambition de vouloir tout contrôler et tout organiser est contreproductive, et ce dans tous les domaines.

Ainsi, quand le pouvoir législatif édicte de nouvelles normes applicables par le citoyen, n’est-ce pas tout simplement pour pouvoir garder le contrôle et disposer d’un outil légalisé de contrôle ? Cette dérive normative n’est-elle pas une menace  pour les libertés individuelles de chacune et chacun ?

L’action étatique sème le trouble dans les collectivités locales, qui n’arrivent plus à se repérer et à se positionner. L’interventionnisme exagéré ( ?) pénalise les entreprises, qui manquent alors de visibilité et donc d’efficacité. Les citoyens eux-mêmes se retrouvent noyés sous une montagne de règlements à la finalité souvent obscure.

C’est cet interventionnisme à tout va, que France Soir va interroger chaque jour en soulignant les dangers, qu’il représente, les désastres, qu’il occasionne et l’inefficacité qu’il engendre.

Une interrogation, que vous pouvez nourrir, en tant qu’aimants de l’information, en réagissant, en partageant et/ou en commentant tout simplement.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'action étatique, une lourdeur souvent néfaste aux buts recherchés !

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-