Lienemann justifie la multiplication des candidatures à gauche pour 2017

Lienemann justifie la multiplication des candidatures à gauche pour 2017

Publié le 23/08/2016 à 12:31 - Mise à jour à 12:34
©Mehdi Fedouach / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Pour Marie-Noëlle Lienenman, les nombreuses candidatures de gauche à la présidentielle de 2017 ne sont pas "illégitimes". Elles permettent que "chacun mette sur la table ses propositions".

La sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, candidate à la primaire organisée par le PS, a justifié mardi la multiplication des candidatures au sein de la gauche du PS en vue de la présidentielle de 2017, les jugeant pas "illégitimes".

"Il n'est pas illégitime que dans la phase où nous sommes, chacun mette sur la table ses propositions car tout a été fait avec ce gouvernement pour nous expliquer qu'il n'y avait pas d'autre politique possible, que tout le reste, c'était de l'archaïsme", a-t-elle déclaré au micro de RFI.

Au sein de la gauche PS, ils sont depuis dimanche 21 quatre candidats en vue de 2017: Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche et Arnaud Montebourg. Mais leurs stratégies, pour l'heure, divergent: Mme Lienemann et M. Hamon entendent concourir à la primaire de la Belle alliance populaire initiée par le PS tandis que M. Montebourg laisse planer le doute sur sa participation. Quant à M. Filoche, il entend participer à une primaire "de toute la gauche".

Autres candidats à cette primaire: l'écologiste pro-gouvernement François de Rugy et le président du Front démocrate, Jean-Luc Bennhamias.

Si pour Mme Lienemann, tous les candidats "proposent des choses assez proches", elle exclut pour l'heure tout ralliement: "Ce que je souhaite, c'est que les Français de gauche viennent voter massivement pour choisir le candidat qui incarnera une vision sur l'avenir du pays (...). Dans la phase où nous sommes, il faut irriguer le débat pour que naisse l'alternative en se rassemblant", a-t-elle dit.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Pour Marie-Noëlle Lienenman, les nombreuses candidatures de gauche à la présidentielle de 2017 ne sont pas illégitimes.

Fil d'actualités Politique