Paris: Champs-Elysées, Tuileries, Kléber, Rivoli: les incidents graves se multiplient

Paris: Champs-Elysées, Tuileries, Kléber, Rivoli: les incidents graves se multiplient

Publié le :

Samedi 01 Décembre 2018 - 17:28

Mise à jour :

Samedi 01 Décembre 2018 - 18:49
© ERIC LALMAND / BELGA/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En marge de la manifestation sur les Champs-Elysées, les incidents graves se multiplient dans les rues adjacents à la place de l'Etoile et à la place de la Concorde. Des gilets jaunes masqués pour la plupart commettent des dégradations.

La manifetstation du 1er décembre à Paris vire au chaos. En marge du rassemblement principal sur les Champs-Elysées et sur la place de l'Etoile, de nombreux débordements se produisent sur un périmètre qui ne cesse de s'étendre aux avenues et rues adjacentes. Les incendies se multiplient face à des forces de l'ordre qui essaient de contenir les débordements et d'escorter les pompiers qui tentent d'éteindre les feux. 

Selon les images transmises par les médias présentes au coeur des débordements, les premières rues touchées sont les grandes avenue entourant l'Arc de Triomphe, comme les avenues Friedland, Wagram ou Hoche. Des véhicules ont été incendiés et des barricades de fortue ont été dressées. Rue de Rivoli, alors que le rassemblement se déroulait dans un calme relatif dans l'après-midi, des incendies ont éclaté, y commpris dans le jardin des Tuileries. Une voiture de police a été brûlée dans le 2e arrondissement de Paris. De nombreux manifestants se sont déplacés dans le secteur du Trocadéro où la circulation est en train d'être coupée.

Selon nos informations, des groupes nationalistes et "antifa" dont la nature est mal définie se sont battus place de l'Etoile. Des blessés seraient à déplorer.

Selon le site Actu17.fr, des casseurs sont parvenus à dérober un fusil d'assaut dans un véhicule de police.

Lire aussi - "Gilets jaunes": scènes de chaos à Paris après de premiers heurts près des Champs-Elysées

Les manifestants violents, dont la plupart sont masqués tout en portant un gilet jaune, continuent actuellement les dégradations. Selon la Préfecture de Police de Paris, au moins 80 personnes ont été blessées dont 14 membres des forces de l'ordre. Selon un dernier bilan, 224 personnes ont été interpellées.

D'après Le Figaro, les grands magasins du boulevard Haussmann ont été évacués par mesure de prévention, dex centaines de gilets jaunes se réunissant devant la gare Saint-Lazare.

Les scènes de chaos se mutliplient à Paris.


Commentaires

-