Loi Travail - Grève et manifestation du 12 septembre: Christophe Castaner craint des "débordements"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loi Travail - Grève et manifestation du 12 septembre: Christophe Castaner craint des "débordements"

Publié le 11/09/2017 à 17:37 - Mise à jour à 17:43
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a annoncé dimanche à l'antenne d'Europe 1 qu'il craignait des débordements en marge de la manifestation parisienne du mardi 12 septembre en opposition au projet de réforme du code du travail. Le défilé devrait se dérouler sous forte surveillance policière.

La manifestation prévue le mardi 12 contre la réforme du code du travail va-t-elle raviver le souvenir douloureux des mouvements contre la loi El Khomri en 2016? C'est en tout cas la crainte que laisse flotter à demi-mot Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement.

Au micro d'Europe 1 dimanche 10, pour Le Grand Rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews, ce dernier a en effet fait par des risques de "débordements" possibles en marge du défilé qui s'annonce pourtant sur un parcours relativement court entre la place de la Bastille et la place d'Italie.

"Ce que je crains, ce sont des débordements" explique-t-il, avant d'ajouter: "Les premiers responsables sont les organisateurs. La CGT a un savoir-faire, une expérience pour tenir ses manifestants et je suis convaincu qu’ils mettront tout en œuvre pour garantir cela". Une manière pour le porte-parole de faire peser la pression sur le syndicat le plus virulent contre le projet présenté en détail le 31 août.

Christophe Castaner assure que, sans surprise, la manifestation sera placée sous forte surveillance policière. "Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb prépare aussi ces manifestations et va organiser une mobilisation policière sur place pour éviter les débordements" promet-il.

La manifestation du 12 qui sera principalement sur impulsion syndicale, même si des personnalités politiques devraient s'y joindre, n'est que la première prévue. Un autre défilé sera organisé le 23 septembre à l'initiative de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

La CGT, Solidaires, la FSU mais aussi certaines fédérations et unions départementales de la CFE-CGC et de FO, appellent à la grève et à manifester mardi 12 septembre contre la nouvelle loi Travail dont les cinq ordonnances de modification ont été présentées le 31 août par Edouard Philippe et Muriel Pénicaud. Après un été de contestation feutrée, car le contenu de la réforme n'était encore connu que de l'exécutif, la plupart des grandes centrales syndicales passent à l'action. Hormis la CFDT et la CFTC, toutes seront ainsi dans la rue.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le gouvernement prétend craindre des débordements similaires à ceux des mouvements de 2016.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-