LR: Calmels allume Wauquiez et tance sa ligne "populiste et identitaire"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

LR: Calmels allume Wauquiez et tance sa ligne "populiste et identitaire"

Publié le 19/06/2018 à 07:16 - Mise à jour à 07:17
© JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Virginie Calmels a reproché lundi à Laurent Wauquiez d'imposer une ligne "unique", "populiste et identitaire", et regretté de voir la droite "éclater sous nos yeux" au lendemain de son éviction de son poste de numéro deux des Républicains.

Cela faisait deux semaines que la rupture couvait entre les deux. Invitée du journal de TF1 lundi 18, au lendemain de sa fracassante exclusion des Républicains, Virginie Calmels est venue dire tout le mal qu'elle pensait de la ligne politique incarnée par Laurent Wauquiez.

Selon son ancienne vice-présidente, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes "impose à la droite une ligne unique qui est en fait identitaire et populiste". "Ce n'est pas ça, la famille de la droite. Pour moi, elle doit être équidistante d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, et pas pencher d'un côté plutôt que d'un autre", a-t-elle jugé.

Lire aussi - Nouvelle crise au sommet des Républicains : Wauquiez limoge Calmels

A titre d'exemple, elle a estimé que le tract "Pour que la France reste la France", objet de la discorde, était pour le moins "digne du Jean-Marie Le Pen d'il y a trente ans". Si Virginie Calmels s'est aussi dite "peinée aujourd'hui pour cette famille de la droite (...) en train d'éclater sous nos yeux, avec le départ de Xavier Bertrand en décembre dernier, avec Valérie Pécresse qui a dû monter son propre mouvement, Libres!, et aujourd'hui avec ce qu'on appelle mon limogeage", elle a également fait savoir qu'elle était "soulagée" à titre "personnel".

Laurent Wauquiez "est venu me chercher pour faire un tandem. Il a dit qu'il voulait rassembler et renouveler, et que je cochais ces deux cases. Mais depuis, il a rompu le pacte de confiance entre nous en travaillant seul, aucun débat préalable à toutes ses prises de position successives", a accusé Virginie Calmels. Et d'ajouter cinglante: "Il ne suit pas les recommandations de ce président de cœur qu'est Nicolas Sarkozy, qui prône le rassemblement et qui l'a fait lui-même".

Voir - Crise Wauquiez-Calmels: Nicolas Sarkozy appelle au "rassemblement"

Comme un symbole du torchon qui brûlait entre le patron de LR et son ancienne vice-présidente, le premier participait lundi soir à Lyon à une réunion publique de Sens Commun, émanation de la Manif pour tous au sein du parti de droite. Sans nommer Virginie Calmels, Laurent Wauquiez a fustigé les "habitudes terribles de lâcheté, de division, d'erreurs qui mettent à mal (sa) vision politique" et ceux qui "ne voient la politique que comme un parcours". Ambiance.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Virginie Calmels n'a pas été tendre avec Laurent Wauquiez.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-