LREM: le parti de Macron est "de droite" selon les Français

Auteur(s)
PP
Publié le 06 avril 2018 - 17:12
Image
Emmanuel Macron présente jeudi à Paris, un plan ambitieux pour développer l'intelligence artificielle, cette nouvelle technologie en passe de révolutionner l'économie et la société, le 27 mars 2018.
Crédits
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
Alors qu'un tiers des Français estimait LREM de droite en mars 2017, ils sont désormais une majorité à le penser.
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
Emmanuel Macron, et son parti LREM, seraient-ils "ni de gauche, ni de gauche"? La réponse est désormais "oui" pour une majorité de Français, selon un sondage publié ce vendredi.

Alors qu'Emmanuel Macron s'est toujours proclamé "ni de gauche, ni de droite" (ou "et de droite et de gauche"), les socialistes et communistes ont toujours estimé qu'il était surtout "ni de gauche, ni de gauche". Un avis qui rallie désormais une majorité de Français, selon une étude d'opinion Ifop pour l'association "Lire la politique" publiée ce vendredi 6 dans Le Monde.

Si le président voulait ainsi "dépasser les clivages" et en a fait un argument de sa campagne 2017, il semblerait qu'il ait échoué. En effet, l'enquête menée du 19 au 22 mars confirme que le clivage droite gauche reste "vivace" en France. Les sondés sont ainsi 71% à affirmer qu’être de gauche et de droite "ce n’est pas pareil". Pour autant les mêmes sont paradoxalement également 70% à estimer que la droite et la gauche, cela "ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui".

Lire - Macron à Rouen: le président accueilli par des huées

La vision des électeurs de la vie politique française reste donc très structurée par un système polarisé. Et sur la frise allant de l'extrême gauche à l'extrême droite, le parti d'Emmanuel Macron est perçu de moins en moins au centre.

Ainsi, alors que 33% des sondés classaient La République en Marche (LREM) à droite en mars 2017, ils sont désormais 50% très exactement. Une conséquence directe des premiers mois de mandat menés tambour battant par le président, entre la réforme du code du travail, la suppression de l'ISF, les lois sur les migrants ou la hausse de la CSG notamment.

Dans le détail, l'an dernier 13% situaient le parti présidentiel au centre droit, 15% à droite et 5% à l'extrême droite; ils sont désormais, respectivement, 25% (+12%), 20% (+5%) et 5% (stable).

De la même manière, le pourcentage de sondés qui situent le parti à gauche (5% aujourd'hui contre 12% en mars 2017) ou au centre (21% contre 33% l'an dernier) est en nette baisse. A noter toutefois une petite curiosité, compte tenu de ces chiffres: 9% des personnes interrogées jugent toujours que le parti est du centre gauche.

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
La gauche hors PS veut construire un rapport de force "large" face à Macron
Des responsables de la gauche hors PS, en déplacement ensemble jeudi dans la Somme et la Seine-Maritime pour la défense du rail, veulent construire un rapport de force...
05 avril 2018 - 20:55
Image
France-Soir
Sondage: la confiance des Français en Macron et Philippe recule
La confiance des Français dans le couple exécutif Macron-Philippe recule, après une stabilisation en début d'année consécutive à une nette remontée fin 2017, selon un ...
05 avril 2018 - 15:47
Image
Le chef de l’État Emmanuel Macron (G) et le premier ministre Édouard Philippe, dans la cours des Invalides lors de l'hommage à Arnaud Beltramme, le 28 mars 2018
Grève SNCF : Macron se planque
Au milieu du tumulte de l'affrontement entre les cheminots grévistes et le gouvernement, Premier ministre en tête, sur la réforme de la SNCF, il est un silence assourd...
03 avril 2018 - 11:22
Politique