Macron est victime "d'aveuglement de classe"

Macron est victime "d'aveuglement de classe"

Publié le :

Jeudi 06 Décembre 2018 - 17:48

Mise à jour :

Jeudi 06 Décembre 2018 - 18:09
Le socialiste Pierre-Marie Carlier dénonce l'"aveuglement de classe" dont est selon lui victime Emmanuel Macron. Une cécité qui empêche le président de comprendre la "réalité populaire" et donc la colère des gilets jaunes.
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP
PARTAGER :

Pierre-Marie Carlier, édité par la rédaction

-A +A

Les questions de dignité et de refus de l’injustice sont le centre des mouvements sociaux actuels. Elles alimentent le refus de l’inégalité face à l’impôt.

A ce titre, les dernières annonces du Premier ministre et du président ressemblent à une mauvaise blague... Cataplasmes sur jambes de bois qui ne répondent ni aux attentes, ni à la colère de ceux qui sont "à sec" le 15 du mois et même avant...ou de ceux qui n'ont plus rien.

En quoi suspendre des hausses de taxes pas encore en vigueur va aider des millions de Français à boucler les fins de mois? Il faudra, peut être, nous l'expliquer, nous qui comprenons mal la "pensée complexe".

Qu’un gouvernement élu, chargé de représenter tout le peuple français puisse oublier à ce point les classes populaires en dit long sur une forme d’ethnocentrisme qui se retourne violemment contre lui. C'est un aveuglement de classe. Le président de la République n'a aucune expérience politique et sociale, passé directement de la banque Rothschild à Bercy puis à l’Elysée, avec la conviction que le pays va décoller grâce aux start-up, aux managers et aux nouvelles technologies.

Résultat, le pays s'écrase et le fossé avec les classes populaires se creuse.

Le président n'est pas le seul à manquer d'expérience politique. Il en va de même pour nombre de députés LREM qui, élus sans expérience, sont aujourd'hui  totalement déconnectés de la réalité populaire. Vouloir débattre de la vie des Français sans connaître le montant du Smic n'est qu'un des très nombreux exemples d'une incompétence qui met les Français "en rogne". Voilà pourquoi, de la taxe carburant, on est passé à... une explosion de colère avec une personnalisation des choses.

Ambulanciers, étudiants, retraités, infirmières et tant d'autres: Macron est devenu le symbole de l'injustice et de la perte de dignité du peuple.

Une question: comment ses conseillers en communication peuvent ils être empreints d'un tel amateurisme? Difficile à comprendre...

Après trois semaines, la mobilisation des gilets jaunes ne faiblit pas.


Commentaires

-