Macron s'adressera aux Français sur l'affaire Benalla en octobre

Macron s'adressera aux Français sur l'affaire Benalla en octobre

Publié le :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 20:01

Mise à jour :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 20:01
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron devrait prendre la parole en octobre prochain pour revenir sur l'affaire Alexandre Benalla. Des proches du chef de l'Etat expliquent réfléchir au format à donner à ce discours.

Exit le "qu'ils viennent me chercher". Emmanuel Macron a visiblement décidé de changer son fusil d'épaule et devrait prendre la parole devant les Français en octobre pour évoquer, entre autres choses, l'affaire Benalla.

Comme l'a fait savoir un proche du chef de l'Etat au journal Marianne, qui révèle l'information, "les modalités restent à préciser, mais le président va s’adresser aux Français. Nous réfléchissons à un format, quelque chose d’assez long, mais pas un 20h". "Il va parler de l’état de la France, faire le bilan de cette rentrée. Bien sûr, il répondra aux questions sur l’affaire Benalla", a-t-il précisé.

Lire aussi - Benalla, simple collaborateur ou garde du corps? des doutes persistent

Depuis la révélation de la présence d'Alexandre Benalla place de la Contrescarpe le 1er mai dernier à partie où il a été filmé en train de molester des manifestants, le président de la république avait pris soin de ne pas commenter le sujet. Il aurait toutefois hésité à le faire à plusieurs occasions.

"Le président a été tenté d’évoquer le sujet à la fin du mois de juillet, il y a eu une fenêtre de tir. Mais cela a été abandonné car nous avions le sentiment que la poussière n’était pas encore retombée et que des choses que nous ignorions alors risquaient encore de sortir", souligne un de ses proches à l'hebdomadaire.

Depuis les multiples rebondissements de l'affaire qui porte désormais le nom de l'ancien chargé de mission à l'Elysée, le palais présidentielle a fait évoluer son discours sur ce scandale, l'un des plus important du quinquennat à l'heure actuel: "Nous n’avons pas pris la juste mesure de l’affaire, dès le 2 mai d’ailleurs, au lendemain de la vidéo de la Contrescarpe". 

Alexandre Benalla a tenté ce mercredi 19 de s'expliquer devant le Sénat sur son rôle à l’Élysée, assurant qu'il n'était pas le garde du corps d'Emmanuel Macron même s'il lui arrivait de porter une arme lors de déplacements officiels, mais sans convaincre totalement les sénateurs.

En deux heures d'audition, l'ex-collaborateur de l’Élysée, qui avait menacé de garder le silence, s'est montré très loquace pour détailler ses fonctions auprès du président, après s'être excusé auprès des sénateurs au préalable.

Voir:

La stratégie de Benalla auditionné au Sénat: épargner Macron et gagner du temps

Départ de Gérard Collomb: une conséquence de l'affaire Benalla?

Benalla- Son arme, son rôle ou non de garde du corps: les doutes après l'audition

Emmanuel Macron devrait prendre la parole en octobre prochain pour revenir sur l'affaire Benalla.


Commentaires

-