Macron sur Benalla: "Je suis fier de l’avoir embauché à l’Élysée"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Macron sur Benalla: "Je suis fier de l’avoir embauché à l’Élysée"

Publié le 26/07/2018 à 06:38 - Mise à jour à 06:48
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron a assumé mercredi soir, en marge d'un déplacement à Bagnères-de-Bigorre, le recrutement d'Alexandre Benalla à l'Elysée. C'est le première prise de parole publique du président sur ce scandale.

C'est sa première prise de parole publique sur le sujet. En déplacement à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, Emmanuel Macron a évoqué, mercredi 25 au soir, l'affaire Benalla, du nom de son collaborateur, filmé le 1er mai dernier en train de brutaliser des manifestants.

Le chef de l'Etat a commencé par s'en prendre à l'opposition et à la presse, estimant que dans cette affaire: "il y a eu un emballement, une frénésie excessive ces derniers jours qui, parfois, ont conduit à laisser s'installer des contre-vérités". "Vous avez dit ces derniers jours beaucoup de bêtises sur soi-disant des salaires, des avantages. Tout cela était faux", a-t-il lancé aux journalistes de CNews et de BFMTV.

Voir - Macron aux médias: "Vous avez dit beaucoup de bêtises" sur l'affaire Benalla

Si le président de la République avait expliqué mardi 25 au soir devant les parlementaires LREM qu'il avait vécu les évènements du 1er mai comme "une trahison", il a tempéré ses propos sur l'homme mercredi, en soulignant être "fier de l'avoir embauché à l'Elysée", au regard de "son dévouement et son parcours différent".

"Est-ce que je le regrette? Non, parce que je trouve que c’est bien que quelqu'un comme ça ait pu avoir sa chance dans les équipes de l’Élysée, il a apporté beaucoup. Mais manifestement j'ai aussi fait une erreur en faisant ça", a fait savoir un peu plus tard Emmanuel Macron dans un entretien à France Bleu.

 Il a pourtant une nouvelle fois concédé que le comportement d'Alexandre Benalla le jour des faits était une "faute réelle, grave". "Il a été sanctionné pour cette faute. Il a ensuite repris son travail conformément à cette sanction. Quand il a fait une deuxième faute il a été sanctionné plus durement, par un licenciement", a souligné le chef de l'Etat.

"Beaucoup de choses fausses ont été dites (...) la République exemplaire, ce n'est pas la République qui fait zéro faute, ça n’existe pas ( ...) j'en ai fait une, c’est pour cela que j'ai dit que j'étais responsable car c'est moi qui ait embauché Alexandre Benalla, il a fait plein de choses très bien, il a fait aussi une faute, grave", a conclu le président de la République.

Lire:

Benalla a touché l’intégralité de son salaire du mois de mai, malgré sa sanction

Affaire Benalla: la version de l'Elysée sur Vincent Crase contestée

Affaire Benalla: Macron se dit "seul responsable", et maintenant? (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron assume avoir recruter Alexandre Benalla.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-