Macron vivement critiqué pour un vol en Falcon de 110 kilomètres

Air présidentiel

Macron vivement critiqué pour un vol en Falcon de 110 kilomètres

Publié le :

Vendredi 15 Juin 2018 - 11:47

Mise à jour :

Vendredi 15 Juin 2018 - 11:50
Le déplacement d'Emmanuel Macron en Vendée jeudi fait jaser sur les réseaux sociaux, et dans les coulisses politiques. Le président a utilisé le Falcon pour un vol de 110 kilomètres et 35 minutes. "La solution la plus économique" selon l'Elysée.
© Christophe Ena / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron est la cible de vives critiques depuis son déplacement en Vendée jeudi 14 juin. Et pas uniquement pour son amitié avec Philippe de Villiers, malgré leurs divergences politiques. Ou pour avoir utilisé l'expression "pognon de dingue" au sujet des aides sociales.

Le président de la République a emprunté le Falcon (avion présidentiel) pour un vol reliant La Roche-sur-Yon et Rochefort (Charente-Maritime): une distance de 110 kilomètres que l'on peut couvrir par la route, mais qui ne lui a pris que 35 minutes par les airs.

Selon BFM, qui révèle l'information, Emmanuel Macron a utilisé l'avion présidentiel pour tous ses trajets durant ce déplacement de deux jours. Il est parti en Falcon de Paris direction Montpellier mercredi 13, puis il est allé en Vendée pour un hommage à Clémenceau.

Lire aussi: Emmanuel Macron retrouve son ami Philippe de Villiers en Vendée

Enfin il a repris son avion pour aller de La Roche-sur-Yon à Rochefort, d'où il est directement rentré à Paris.

L'Elysée a justifié ce vol de 35 minutes, le considérant comme "légitime" car il s'agirait de "la solution la plus économique": "Le président n'est pas une personnalité comme tout le monde. Il y a un impératif de sécurité et un impératif de temps", a ajouté la communication du Palais.

Une excuse qui ne passe pas pour beaucoup d'internautes, et certains élus, qui ont donc vivement critiqué le président de la République sur les réseaux sociaux. Beaucoup imaginent le coût de l'opération bien plus important que ne veut bien le laisser entendre l'Elysée. D'autres pensent que si la solution est économique, elle est catastrophique au niveau écologique.

En juin 2017, pareille polémique avait déjà agité Internet car le président avait aussi utilisé le Falcon pour un trajet très court: pour aller voter au Touquet pour les législatives.

Emmanuel Macron a utilisé le Falcon (l'avion présidentiel) pour un déplacement en Vendée jeudi. Le trajet n'était que de 110 kilomètres et le vol a duré 35 minutes.

Commentaires

-