Macron vivement critiqué pour un vol en Falcon de 110 kilomètres

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Macron vivement critiqué pour un vol en Falcon de 110 kilomètres

Publié le 15/06/2018 à 11:47 - Mise à jour à 11:50
© Christophe Ena / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le déplacement d'Emmanuel Macron en Vendée jeudi fait jaser sur les réseaux sociaux, et dans les coulisses politiques. Le président a utilisé le Falcon pour un vol de 110 kilomètres et 35 minutes. "La solution la plus économique" selon l'Elysée.

Emmanuel Macron est la cible de vives critiques depuis son déplacement en Vendée jeudi 14 juin. Et pas uniquement pour son amitié avec Philippe de Villiers, malgré leurs divergences politiques. Ou pour avoir utilisé l'expression "pognon de dingue" au sujet des aides sociales.

Le président de la République a emprunté le Falcon (avion présidentiel) pour un vol reliant La Roche-sur-Yon et Rochefort (Charente-Maritime): une distance de 110 kilomètres que l'on peut couvrir par la route, mais qui ne lui a pris que 35 minutes par les airs.

Selon BFM, qui révèle l'information, Emmanuel Macron a utilisé l'avion présidentiel pour tous ses trajets durant ce déplacement de deux jours. Il est parti en Falcon de Paris direction Montpellier mercredi 13, puis il est allé en Vendée pour un hommage à Clémenceau.

Lire aussi: Emmanuel Macron retrouve son ami Philippe de Villiers en Vendée

Enfin il a repris son avion pour aller de La Roche-sur-Yon à Rochefort, d'où il est directement rentré à Paris.

L'Elysée a justifié ce vol de 35 minutes, le considérant comme "légitime" car il s'agirait de "la solution la plus économique": "Le président n'est pas une personnalité comme tout le monde. Il y a un impératif de sécurité et un impératif de temps", a ajouté la communication du Palais.

Une excuse qui ne passe pas pour beaucoup d'internautes, et certains élus, qui ont donc vivement critiqué le président de la République sur les réseaux sociaux. Beaucoup imaginent le coût de l'opération bien plus important que ne veut bien le laisser entendre l'Elysée. D'autres pensent que si la solution est économique, elle est catastrophique au niveau écologique.

En juin 2017, pareille polémique avait déjà agité Internet car le président avait aussi utilisé le Falcon pour un trajet très court: pour aller voter au Touquet pour les législatives.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron a utilisé le Falcon (l'avion présidentiel) pour un déplacement en Vendée jeudi. Le trajet n'était que de 110 kilomètres et le vol a duré 35 minutes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-