Magnanville: un "acte de terrorisme abjecte" pour Bernard Cazeneuve

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Magnanville: un "acte de terrorisme abjecte" pour Bernard Cazeneuve

Publié le 14/06/2016 à 09:26 - Mise à jour à 09:29
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'issue d'une réunion à l'Elysée, Bernard Cazeneuve a confirmé le caractère terroriste du meurtre d'un couple de policiers lundi soir dans les Yvelines. Il n'a pas évoqué les liens entre le tueur et l'Etat islamique, mais Stéphane le Foll a confirmé que l'individu était connu des services de police pour sa radicalisation.

Quelques heures après le meurtre d'un couple de policiers à Magnanville, dans les Yvelines, François Hollande a réuni ce mardi 14 au matin à l'Elysée le Premier ministre Manuel Valls et les ministres de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et de la Justice Jean-Jacques Urvoas pour une réunion extraordinaire à l'Elysée.

A l'issue de cet entretien, Bernard Cazeneuve a pris la parole pour rappeler "la mobilisation totale" du gouvernement "face à une menace élevée" en France, en Europe et "en occident", a-t-il déclaré, rappelant les évènements tragiques survenus à Orlando dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12.

"Cette mobilisation nous a conduit ces dernières semaine à (procéder à) de nombreuses arrestations d'individus représentant une menace pour la sécurité des Français", a poursuivi le ministre de l'Intérieur qui a précisé que "plus de 100 individus" avaient été ainsi interpellés depuis le début de l'année.

Bernard Cazeneuve a parlé d'un "acte de terrorisme abjecte" mais n'a rien dit sur son éventuel aspect islamiste, se refusant à s'exprimer sur une enquête qui vient de débuter. Le terme de "terrorisme" a également été repris par Manuel Valls dans un message sur Twitter.

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a confirmé le matin même sur RTL que l'auteur du double meurtre était bien connu des services de police pour des faits en lien avec une activité terroriste.

De sources concordantes, le suspect, un certain Larossi A., 25 ans et de nationalité française, aurait été condamné en 2013 pour "association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes" dans le cadre du procès d'une filière d'acheminement de djihadistes vers les zones tribales pakistano-afghanes. D'autres sources avancent également qu'il était aussi fiché pour sa radicalisation et était visé par une enquête des services antiterroristes.

"Ce personnage avait été repéré parce qu'il servait probablement à du recrutement", a déclaré Stéphane Le Foll. Il a cependant rappelé qu'"à l'heure où on parle, il est difficile de tirer des conséquences, il faut être extrêmement prudent".

"Toute la lumière sera faite sur les circonstances de ce drame abominable dont l'enquête, sous l'autorité de la justice, déterminera la nature exacte", a promis François Hollande lundi soir.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Bernard Cazeneuve a confirmé que le meurtre de deux policiers était bien un acte "terroriste".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-