Mahjoubi considère que la cagnotte pour Christophe Dettinger est "indigne"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 08 janvier 2019 - 10:21
Image
Le secrétaire d'Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi à l'Assemblée nationale, le 18 décembre 2018
Crédits
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
Mounir Mahjoubi n'a que "du dégoût" pour la cagnotte en faveur de Christophe Dettinger.
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
Mounir Mahjoubi a estimé que la cagnotte en faveur de Christophe Dettinger, l'homme qui a frappé des gendarmes à Paris samedi, était "indigne". Une opinion partagée par certains internautes.

Rarement une cagnotte solidaire n'aura été aussi décriée. Christophe Dettinger, ancien boxeur et désormais célèbre pour avoir agressé des gendarmes mobiles lors de l'Acte 8 des Gilets jaunes à Paris, a été placé en garde à vue lundi 7 après s'être rendu aux autorités. Une cagnotte de soutien a été mise en place pour l'aider à faire face à ses frais de justice.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que cette dernière a eu un succès retentissant avec plus de 117.000 euros récoltés en moins de 24h avant que le montant ne soit caché par les organisateurs de la cagnotte. En effet, elle fait polémique comme l'a souligné Mounir Mahjoubi.

"Apparemment, ça rapporte de frapper un policier. Quand l'attrait de l'argent vient s'ajouter à la haine et à la violence, je n'ai que du dégout", a fait savoir sur son compte Twitter le secrétaire d'Etat à l'Economie numérique. Et d'ajouter: "Tout le monde doit être responsable: cette cagnotte est indigne".

Lire aussi - Boxeur Gilet jaune: une cagnotte en ligne pour le soutenir

Un sentiment partagé par de nombreux internautes, notamment des membres des forces de l'ordre qui n'ont pas caché leur colère face à cette initiative qu'ils jugent indigne et déplacée.

Même son de cloche du côté de l'économiste libéral Jean-Charles Simon qui a interpellé le community manager de l'entreprise Leetchi qui héberge la cagnotte:"Dites, Leetchi, ça ne vous dérange pas de faciliter le financement des factieux qui attaquent les forces de l'ordre? Bientôt des cagnottes de soutien aux terroristes?", a-t-il interrogé.

Réponse lapidaire de l'entreprise: "Votre comparaison est grave et extrêmement déplacée. Que vous soyez choqué par une cagnotte est une chose mais celle-ci est légale et ne justifie en rien une comparaison aussi absurde et abjecte".

Voir:

Christophe D., le "boxeur gilet jaune" qui a affronté les CRS s'explique en vidéo

"Acte VIII" des "gilets jaunes" : un ancien boxeur en garde à vue pour avoir frappé des gendarmes

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.