Marché de Noël supprimé à Paris: la mairie dénonce le "chantage" de Marcel Campion et des forains

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Marché de Noël supprimé à Paris: la mairie dénonce le "chantage" de Marcel Campion et des forains

Publié le 06/11/2017 à 15:06 - Mise à jour à 15:14
©Jean-Pierre Dalbéra/ Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après l'opération escargot que les automobilistes franciliens ont subi ce lundi, la mairie de Paris a réagi. Marcel Campion et des forains ont entrepris de ralentir le trafic pour protester contre la suppression du marché de Noël des Champs-Elysées à Paris.

Les forains sont en colère mais la mairie de Paris aussi. Après avoir mis en place des opérations escargot pour ralentir le trafic francilien sur l'A4 et l'A13 ce lundi 6, les forains emmenés par leur "roi" Marcel Campion n'ont pas tardé à recevoir une réponse de la capitale.

Ils protestaient contre la suppression du marché de Noël des Champs-Elysées, mais pas de la bonne façon pour la mairie. "Le chantage n'est pas une méthode", a-t-elle expliqué à France Bleu Paris, avant d'affirmer une nouvelle fois qu'il "n'y aurait pas de marché forain de Noel en décembre sur les Champs-Elysées".

C'est le Conseil de Paris qui avait décidé de cette non-reconduction polémique. En cause: "la qualité médiocre des animations et des produits vendus".

Les forains ont provoqué des embouteillages monstres ce lundi matin où plus de 475km de bouchons cumulés ont été recensés par Sytadin, de la Direction des routes d'Île-de-France (DiRIF), un peu avant 9h.

Marcel Campion l'avait annoncé jeudi 2, si aucun accord n'était trouvé avec le préfet de police de la ville quant à l'installation des forains: "il y aura des manifestations tous les jours et Paris sera bloqué". Et aucune solution n'avait été trouvée, les deux camps avaient campé sur leurs positions.

Les tensions persistantes pourraient donc être la cause de nouveaux embouteillages dans les jours à venir pour les usagers des routes d'Île-de-France.

En attendant, la mairie de Paris a réaffirmé que le "roi" des forains n'avait "pas l'autorisation d'installer son marché" sur la plus belle avenue du monde, le bras de fer n'est donc pas prêt de s'arrêter.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Ce lundi matin la circulation a été très perturbée en Ile-de-France avec les opérations escargots des forains.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-