Marine Le Pen et son Rassemblement national victimes de "rickrolling"

Troll

Marine Le Pen et son Rassemblement national victimes de "rickrolling"

Publié le :

Mardi 13 Mars 2018 - 19:55

Mise à jour :

Mardi 13 Mars 2018 - 19:57
Il semblerait qu'un petit malin se soit amusé à se moquer, gentiment, du nouveau nom du Front national plébiscité par sa présidente, Marine Le Pen. Même pas encore né, le Rassemblement national est en effet victime de "rickrolling".
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Marine le Pen a annoncé son désir de changer le nom du Front national dimanche 11 lors du congrès du parti à Lille. Le FN deviendra donc bientôt le Rassemblement national, après un vote des militants, mais alors que le nom a à peine été annoncé, il est déjà la cible d'une blague 2.0.

En effet, en tapant rassemblementnational.com sur le moteur de recherche Google, les internautes découvrent une première suggestion d'un nom de domaine visiblement à vendre.

A voir aussi: "Rassemblement national" - le nouveau nom du FN vraiment déjà pris?

Mais en cliquant sur le lien, les plus curieux sont directement renvoyées sur… le clip de Never Gonna Give You Up de Rick Astley, succès de la fin des années 80.

Ce troll (blague) est appelé un "rickrolling", un terme tiré du nom de l'artiste. Le "rickrolling" consiste à attirer les internautes sur une page susceptible de les intéresser pour qu'au final ils soient invités à visionner le clip de Never Gonna Give You Up.

Avant même que le nom Rassemblement national n'ait été dévoilé au public, les cadres du FN n'ont visiblement pas pris la peine d'acheter les noms de domaines correspondants. Des questions se posent aussi sur l'utilisation de ce nouveau nom.

En effet, le terme "Rassemblement national" est déjà déposé à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) et appartient à un certain Frédérick Bigrat.

Le FN a cependant fait savoir que le nom avait été racheté à son propriétaire qui lui ne semble pas vraiment sur la même longueur d'onde et dénonce "l'amateurisme" du parti. Ce changement n'apparait pas encore ce mardi 13 sur le site de l'INPI, ceci serait simplement dû à un délai de publication.

Si le FN a bien acheté les droits intellectuels de ce terme, la polémique s'arrêtera là. Dans le cas contraire, le parti de Marine Le Pen pourrait subir un gros revers et être obligé de prendre un autre nom.

Le Rassemblement national de Marine Le Pen a été victime de "rickrolling", une blague 2.0.

Commentaires

-