Marisol Touraine: "La Sécurité sociale va bien"

Marisol Touraine: "La Sécurité sociale va bien"

Publié le 30/11/2016 à 10:38
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La ministre de la Santé Marisol Touraine a assuré ce mercredi que la Sécu se portait bien et qu'elle était "globalement à l'équilibre". Une réponse à François Fillon, dont le programme est jugé "dangereux" par Mme Touraine.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a répondu ce mercredi 30 à François Fillon, qui dit vouloir "sauver la Sécu", que celle-ci "va bien" et est aujourd'hui "globalement à l'équilibre".

"La Sécurité sociale va bien. Ce n'est pas simplement moi qui le dis, mais tous les organismes indépendants qui en regardant les comptes disent qu'elle n'a jamais été aussi bien depuis 2001", a déclaré la ministre sur France 2.

Selon Mme Touraine, "les comptes sont maîtrisés et des prises en charge ont été étendues" et "globalement nous sommes à l'équilibre". Elle a toutefois admis qu'il reste "encore des économies à faire".

Marisol Touraine a de nouveau accusé le candidat de la droite à la présidentielle de vouloir "donner les clés de la santé aux assurances privées, complémentaires ou aux mutuelles".

Soulignant que François Fillon propose de concentrer les remboursements de la Sécu aux maladies graves ou chroniques, elle s'est interrogée sur la prise en charge par exemple du suivi d'une grossesse ou du suivi d'une personne âgée atteinte d'hypertension.

François Fillon propose "une rupture dans le consensus français pour la Sécurité sociale", "un programme dangereux de retour en arrière qui va fragiliser les classes moyennes, les personnes âgées, les familles". "C'est un programme qui consiste à dire: vous êtes pauvre, on vous rembourse complètement, vous n'êtes pas pauvre, vous devrez payer nettement davantage", a-t-elle dit.

Dans le projet de budget de la Sécu pour 2017, le gouvernement table sur un déficit du régime général (maladie, retraites, famille, accidents du travail) ramené à 400 millions d'euros contre 3,4 milliards en 2016.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Marisol Touraine juge le programme de François Fillon "dangereux".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-