Marlène Schiappa aimerait qu'un homme lui succède (vidéo)

Marlène Schiappa aimerait qu'un homme lui succède (vidéo)

Publié le :

Jeudi 29 Mars 2018 - 12:01

Mise à jour :

Jeudi 29 Mars 2018 - 12:06
Marlène Schiappa a avoué aux enfants auxquels elle faisait face, pour le nouveau numéro de l'émission "Au tableau" sur C8, qu'elle aimerait qu'un homme lui succède au secrétariat d'Etat de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Elle lui a également fait d'autres confidences.
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au tour de Marlène Schiappa de passer au crible des questions des enfants dans l'émission Au tableau sur C8. Des extraits du numéro qui sera diffusé dimanche 1er avril ont été diffusés par la chaîne. On y découvre notamment l'envie de la secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes de voir un homme prendre sa suite dans le gouvernement.

"J'aimerais que ce soit un homme qui soit après moi, quand j'aurais fait ce que j'ai à faire. (…) Ça pourrait être intéressant et montrer que l'on est à une époque où ça concerne aussi les garçons", répond ainsi la secrétaire d'Etat à un écolier très curieux.

Lire aussi: "Au tableau" - quand Edouard Philippe téléphone à Emmanuel Macron devant les enfants

Ce même écolier qui lui demandera plus tard: "Vous n'en n'avez pas assez qu'on ne vous parle que des femmes à chaque fois? Vous voulez pas qu'on vous parle de foot par exemple?"

Ce à quoi Marlène Schiappa répond: "J'adore le foot moi tu sais. (…) Parlons du championnat, de la blessure de Neymar. Moi je pense que ça va enfin permettre de voir à quel point Cavani est un excellent joueur".

La secrétaire d'Etat est elle une experte en football et en PSG? En foot peut-être, mais en PSG certainement beaucoup moins. Car quelques secondes après avoir lancé le débat, Marlène Schiappa fait un aveu qui "choque" les enfants: "C'est un grand club le PSG, et pourtant je suis supporter de l'OM". Ou supportrice, puisque le terme supporter se féminise.

Marlène Schiappa estime que de nos jours un homme est en mesure de s'occuper de défendre le droit des femmes au sein du gouvernement.


Commentaires

-