Marlène Schiappa se défend après avoir interviewé Claire Chazal

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Marlène Schiappa se défend après avoir interviewé Claire Chazal

Publié le 12/07/2018 à 19:52 - Mise à jour à 19:55
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa est sous le feu des critiques ce jeudi. La raison: son interview de Claire Chazal dans "Paris Match" lui vaut les foudres des internautes.

Marlène Schiappa fait l'objet de vives critiques ce jeudi 12 après la parution d'un nouveau numéro du magazine Paris Match dans lequel elle a interviewé Claire Chazal. Les internautes lui reprochent ainsi de s'être prêté à un exercice journalistique en négligeant ses fonctions politiques.

Ainsi nulle part dans l'interview il n'était précisé la fonction de Marlène Schiappa au gouvernement, à savoir secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Il était seulement indiqué qu'elle était l'auteure de Si souvent éloignée de vous. Lettres à mes filles, récemment sorti en librairie.

Pourtant, c'est bien des sujets qui politiquement sont ceux de Marlène Schiappa qui étaient au cœur de cet interview.

A voir aussi: Invités d'On n'est pas couché, Marlène Schiappa et Jean-Claude Van Damme s'accrochent sur le "mansplaining"

Claire Chazal a ainsi été questionnée sur "sa carrière, son regard sur Me Too (le mouvement de libération de la parole des femmes victimes de violences sexuelles), son rapport à la maternité, son engagement pour les droits LGBT+, et sa vision de l'émancipation des femmes", par la secrétaire d'Etat.

Si le fond n'a pas choqué les internautes, c'est la forme qui a posé question et ils ont été nombreux à s'exprimer dans ce sens.

Pas vraiment habituée à être l'objet de virulentes critiques sans y répondre, Marlène Schiappa a dénoncé le mépris de classe de ses détracteurs ce jeudi sur Twitter.

"Le mépris agressif d’une petite caste pour les gens lisant Paris Match regardant TPMP et pour tout ce qui sort des codes est sidérant. Ce snobisme a détourné des gens de la chose publique, qui n’est pas l’affaire de quelques-uns: le devoir des politiques est de parler à tous", a-t-elle écrit.

Et la réponse des internautes ne s'est pas fait attendre et beaucoup lui ont rappelé que l'émission de Cyril Hanouna avait à plusieurs reprises été taxée de misogynie et d'homophobie, bien loin des causes défendues par la secrétaire d'Etat.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


marlène Schiappa a été vivement critiquée après avoir interviewé Claire Chazal pour le magazine "Paris Match".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-