Marlène Schiappa se défend après avoir interviewé Claire Chazal

Marlène Schiappa se défend après avoir interviewé Claire Chazal

Publié le :

Jeudi 12 Juillet 2018 - 19:52

Mise à jour :

Jeudi 12 Juillet 2018 - 19:55
La secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa est sous le feu des critiques ce jeudi. La raison: son interview de Claire Chazal dans "Paris Match" lui vaut les foudres des internautes.
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Marlène Schiappa fait l'objet de vives critiques ce jeudi 12 après la parution d'un nouveau numéro du magazine Paris Match dans lequel elle a interviewé Claire Chazal. Les internautes lui reprochent ainsi de s'être prêté à un exercice journalistique en négligeant ses fonctions politiques.

Ainsi nulle part dans l'interview il n'était précisé la fonction de Marlène Schiappa au gouvernement, à savoir secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Il était seulement indiqué qu'elle était l'auteure de Si souvent éloignée de vous. Lettres à mes filles, récemment sorti en librairie.

Pourtant, c'est bien des sujets qui politiquement sont ceux de Marlène Schiappa qui étaient au cœur de cet interview.

A voir aussi: Invités d'On n'est pas couché, Marlène Schiappa et Jean-Claude Van Damme s'accrochent sur le "mansplaining"

Claire Chazal a ainsi été questionnée sur "sa carrière, son regard sur Me Too (le mouvement de libération de la parole des femmes victimes de violences sexuelles), son rapport à la maternité, son engagement pour les droits LGBT+, et sa vision de l'émancipation des femmes", par la secrétaire d'Etat.

Si le fond n'a pas choqué les internautes, c'est la forme qui a posé question et ils ont été nombreux à s'exprimer dans ce sens.

Pas vraiment habituée à être l'objet de virulentes critiques sans y répondre, Marlène Schiappa a dénoncé le mépris de classe de ses détracteurs ce jeudi sur Twitter.

"Le mépris agressif d’une petite caste pour les gens lisant Paris Match regardant TPMP et pour tout ce qui sort des codes est sidérant. Ce snobisme a détourné des gens de la chose publique, qui n’est pas l’affaire de quelques-uns: le devoir des politiques est de parler à tous", a-t-elle écrit.

Et la réponse des internautes ne s'est pas fait attendre et beaucoup lui ont rappelé que l'émission de Cyril Hanouna avait à plusieurs reprises été taxée de misogynie et d'homophobie, bien loin des causes défendues par la secrétaire d'Etat.

marlène Schiappa a été vivement critiquée après avoir interviewé Claire Chazal pour le magazine "Paris Match".


Commentaires

-