Mediascop: Chikirou se serait "fait de l'argent sur le dos" de ses salariés

Mediascop: Chikirou se serait "fait de l'argent sur le dos" de ses salariés

Publié le :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 15:58

Mise à jour :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 16:52
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

A en croire l'enquête de Franceinfo sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou a été largement rémunérée pour ses services en tant que présidente de Mediascop. Ce qui n'est pas le cas de la plupart des salariés de sa société.

Une grande enquête de Franceinfo a mis en lumière de possibles surfacturations des services de la société de Mediascop de Sophia Chikirou à la France insoumise lors de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon en 2017.

Selon la radio la société de communication, aurait perçu près de 1,2 million d’euros, soit 11 % du budget total de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, un chiffre important. Ce dernier aurait d'ailleurs particulièrement profité à la dirigeante Sophia Chirkirou. Elle "aurait valorisé son travail à près de 120.000 euros sur les factures de Mediascop, soit 15.000 euros mensuels en moyenne pour huit mois de campagne" et ce visiblement au détriment de ses propres employés.

"Nous avons examiné les factures qu’elle a émises, rencontré certains de ses anciens employés et tenté de retracer l’ensemble de ses activités" explique Franceinfo qui décrit Mediascop comme un "incontournable" lors de la campagne de La France insoumise.

Lire aussi - Comptes de campagne de Mélenchon: les grosses factures de Chikirou

"Un de ceux que nous avons rencontrés nous a raconté avoir été surpris en constatant à quel tarif son travail avait été facturé", explique le média. Et de poursuivre: "D’autant que tous nous ont dit avoir eu conscience de travailler pour des salaires bien inférieurs à ceux auxquels ils auraient pu prétendre. Certains étaient payés 1.500 euros par mois en CDD, d’autres à peine plus en honoraires d’auto-entrepreneurs".

"Ce que j’ai fait sur la campagne, je ne l’ai pas fait pour l’argent, on fait ça par conviction aussi… Elle nous demandait régulièrement d’en faire un peu plus gracieusement, on était payé au lance-pierre… Mais on le faisait… Et en fait, elle a fait de l’argent sur mon dos. Je suis dégoûté", a expliqué un ancien employé de Mediascop très amer. Pire encore, il a déclaré à Franceinfo ne pas avoir été payé pour certaines prestations qu'il a fournies lors de la campagne alors que ces dernières ont bien été facturées par Mediascop.

Sophia Chikirou, la conseillère en communication de Jean-Luc Mélenchon, était entendue ce vendredi 19 au matin à Nanterre par les policiers en charge de l'enquête sur les comptes de campagne présidentielle. "Nous répondrons aux questions. Nous sommes sereins car toutes les accusations sont fausses et cela ne pourra que devenir rapidement une évidence", a fait savoir son avocat.

Voir:

Comptes de campagne de Mélenchon: Sophia Chikirou entendue par les enquêteurs 

Le Média: Chikirou patronne "néolibérale" accusée d'abus de biens sociaux

Le Média: Sophia Chikirou accusée de malversations financières, elle conteste

Les salariés de Mediascop n'auraient pas été bien rémunérés pour leurs prestations lors de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, au contraire de Sophia Chilirou.


Commentaires

-