Mélenchon à L'Emission politique: qui est Laurence Debray, la fille de (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mélenchon à L'Emission politique: qui est Laurence Debray, la fille de (vidéo)

Publié le 01/12/2017 à 16:14 - Mise à jour à 16:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurence Debray est la cible des invectives des Insoumis depuis ses échanges jeudi avec Jean-Luc Mélenchon à "L'Emission politique". Les partisans de ce dernier estiment que France 2 a caché ses opinions politiques aux téléspectateurs.

C'est sans conteste le moment le plus marquant du passage de Jean-Luc Mélenchon à L'Emission politique jeudi 30 novembre: la virulence de ses "échanges" avec l'historienne Laurence Debray. Cette dernière faisait partie des contradicteurs présentés par France 2 face au leader de la France insoumise.

Et le moins qu'on puisse dire c'est que Jean-Luc Mélenchon ne l'a pas ménagé, adoptant un comportement méprisant face à Laurence Debray, avec comme point d'orgue son refus de dialoguer avec elle illustré en lui tournant sciemment le dos sous les rires du public, "à 80% composé d'Insoumis" dixit Léa Salamé.

La raison de la colère du député? Le sujet de l'intervention de la jeune femme: la crise politique et économique au Vénézuela. Alors que la fille de Régis Debray, figure majeure de l'extrême-gauche française engagée en Amérique Latine dans les années 70, interrogeait l'élu sur le sort réservé aux députés vénézuéliens attaqués devant l'Assemblée cet été, ce dernier sort de ses gonds.

Lire aussi: Mélenchon à L'Emission politique: le symbole du néant de l'opposition

"Je viens dans une émission nationale, je vais avoir peu de temps et ce sera pour répondre à vos sottises et vos argumentaires préfabriqués", s'est-il exclamé. Et d'ajouter alors que Léa Salamé tente de calmer le jeu: "Chaque fois que je vais quelque part, je me tape +Venezuela+. Y'en a ras-le-bol! Allez faire votre propagande à l'ambassade!". Caricatural, le chef de file des Insoumis s'est amusé à singer le bruit d'une "boîte à vaches" en remplaçant le meuglement par "Venezuelaaaa".

La bataille des idées en restera là sur ce sujet.

Toutefois, dans la foulée, les soutiens et militants de la France insoumise ont laissé éclater leur colère sur les réseaux sociaux. Une fois de plus, L'Emission politique est accusée d'avoir sciemment caché les opinions politiques des invités.

Voir aussi: "L'Emission politique": la prof invitée pour débattre avec Macron soutiendrait Fillon

Et pour cause, Laurence Debray ne serait pas une "simple historienne" comme l'a souligné Thomas Guénolé, l'intellectuel proche de la France insoumise, sur Twitter, mais également "une ex-banquière macroniste", en se basant sur un article du JDD.

La jeune femme ne s'est d'ailleurs pas caché d'avoir voté pour Emmanuel Macron aux deux tours de la présidentielle comme elle l'expliquait au Point. Un soutien qui a fait sortir de ses gonds le même Thomas Guénolé qui a déposé plainte ce vendredi 1er au CSA pour avoir présenté Laurence Debray (et l'autre invitée, Pauline Laigneau) comme des "Françaises lambda".

Toutefois, elle était invitée par France 2 pour son expérience au Venezuela, où elle a vécu et où vit encore une partie de sa famille. Et pour cause, sa mère n'est autre qu'Elizabeth Burgos, anthropologue et écrivaine vénézuélienne proche du castrisme.

Reste que Jean-Luc Mélenchon semble avoir préféré la tribune offerte par France 2 pour développer ses idées plutôt que d'être réduit "façon grossière en +chair à buzz+" comme il l'écrivait en mars 2017 sur son blog. Buzz qu'il a lui-même provoqué jeudi soir par son attitude. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Fille de Régis Debray et de d'Elizabeth Brugos, Laurence Debray a porté la contradiction à Jean-Luc Mélenchon dans "L'Emission politique".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-