Mélenchon se réjouit de l'élimination de l'Allemagne, une "joie pure"

Football

Mélenchon se réjouit de l'élimination de l'Allemagne, une "joie pure"

Publié le :

Jeudi 28 Juin 2018 - 10:34

Mise à jour :

Jeudi 28 Juin 2018 - 10:42
L'équipe d'Allemagne a été éliminée de la Coupe du monde 2018 ce mercredi après sa défaite face à la Corée du Sud. Jean-Luc Mélenchon, subitement devenu amoureux du ballon rond, s'est réjouit de cette élimination n'étant visiblement guère partisan de la Mannschaft.
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jusqu'en 2018 l'affaire semblait entendue: Jean-Luc Mélenchon n'aimait pas le football, et critiquait l'argent-roi dans ce domaine. "Le sport est malade en France comme partout, il est malade de l'argent. On arrive à ces situations grotesques, où l'argent décide de tout, où l'on se vend des joueurs de foot à des sommes absolument inouïes" expliquait-il à France bleu en 2017.

Mais depuis cette année et ses déclarations passionnées pour ce sport (et de préférence à Marseille où celui qui a été pendant 18 ans sénateur de l'Essonne s'est fait élire député), le représentant de la France insoumise se pique de ballon rond et n'hésite plus à commenter l'actualité sportive.

Son dernier sujet de contentement? L'élimination de l'Allemagne, battue mercredi 27 par la Corée du Sud (0-2) ce qui a entraîné sa sortie prématurée du tournoi quatre ans après l'obtention du titre mondial.

D'autres membres de la FI y sont allés de leur commentaire dans la droite lignée de leur dirigeant. Manuel Bompard, coordinateur des campagnes de la FI, se réjouit de la défaite en appelant en 2019 à "dégager la politique allemande dès le premier tour". Quant au député Adrien Quatennens, il s'essaie aussi au rapprochement entre sport et politique économique expliquant qu'"on finit toujours par payer ses excédents budgétaires!"

Le tweet de Jean-Luc Mélenchon a en tout cas fait réagir et, hors de ses rangs, les réponses ont presque toutes unanimement critiqué le plaisir du député de voir l'Allemagne perdre. Certains internautes visiblement taquins n'ont pas manqué de rappeler que la "Mannschaft" avait ainsi un point commun avec Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017: son incapacité à accéder au second tour.

La défaite de l'Allemagne? Une "joie pure" pour Jean-Luc Mélenchon.

Commentaires

-