Menace terroriste: Wauquiez propose un "délit d'incitation à la haine de la République"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Menace terroriste: Wauquiez propose un "délit d'incitation à la haine de la République"

Publié le 28/03/2018 à 11:35 - Mise à jour à 11:46
© Handout / BFM TV/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans une interview au "Parisien", Laurent Wauquiez a demandé de créer un "délit d'incitation à la haine de la République", mais aussi d'expulser les étrangers fichés S.

Droit dans ses bottes, Laurent Wauquiez poursuit son offensive contre le gouvernement après l'attentat dans l'Aude qui a fait quatre victimes dont le colonel Arnaud Beltrame. Le président des Républicains, qui dit douter de la "volonté de lutter contre le communautarisme" d’Emmanuel Macron dans une interview publié mardi 27 au Parisien.

Le président des Républicains a dit regretter la fin de l'état d'urgence en novembre dernier, la non-mise en place la déchéance de nationalité pour les individus binationaux radicalisés. Et réclamer une nouvelle fois "l'expulsion immédiate des étrangers" qui "incitent à la haine de la France".

Voir - Attaques de l'Aude: Wauquiez persiste et cible Macron devant les députés LR

Du côté de ses propositions, il a expliqué au quotidien vouloir créer "un délit d'incitation à la haine de la République". "On a trop d’individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés", a-t-il expliqué.

Et de présciser: "alors puisque Emmanuel Macron propose de toucher à la Constitution pour des sujets qui n’intéressent personne (la réforme des institutions, NDLR), je lui demande d’en profiter pour intégrer ces mesures permettant de protéger les Français".

Lire aussi - Hommage au colonel Beltrame: "un héros ça nous oblige", estime Wauquiez

"On aurait 2.500 à 3.000 individus étrangers suivis sur le sol français pour radicalisme. Je demande donc qu’on utilise l’outil de la fiche S, en la faisant évoluer si nécessaire, pour agir en amont… et pas une fois que le sang des Français a été déversé", a insisté le patron de la droite. Et de s'expliquer: "après chaque attentat, on a les mêmes découvertes : des individus fichés S dans 60 % des cas, parfois condamnés par la justice, et on n’en tire aucune conséquence! (…) Emmanuel Macron s’est opposé à la déchéance de la nationalité -ce qui nous aurait aidés puisque Radouane Lakdim était binational- et il a fait sortir la France de l’état d’urgence".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Wauquiez propose de créer "un délit d'incitation à la haine de la République".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-