Michel Rocard soutient la loi Travail

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 22 mars 2016 - 08:58
Image
Michel Rocard en septembre 2015.
Crédits
©Patrick Kovarik/AFP
Le projet de loi Travail "va dans le bon sens", a-t-il notamment déclaré.
©Patrick Kovarik/AFP
Alors que la loi portée par Myriam El Khomri a fait sortir des milliers de personnes dans les rues lors de manifestations, Michel Rocard a estimé lors d'une interview accordée au "Parisien" que le projet de loi Travail pouvait être "une véritable chance pour la France". Mais pour l'ancien Premier ministre, "débloquer les relations sociales demandera des années".

Le projet de loi Travail "va dans le bon sens" et peut même être "une véritable chance pour la France" en contribuant à "débloquer les relations sociales", estime Michel Rocard dans Le Parisien/Aujourd'hui en France de ce mardi 22. "C'est un texte qui va dans le bon sens car il laisse plus de place à la négociation entre partenaires sociaux", explique l'ancien Premier ministre qui déplore qu'"en France, la puissance législative (ait) paralysé le dialogue social".

"Tout va se jouer sur la manière dont (la loi Travail) sera mise en oeuvre sur le terrain", ajoute Michel Rocard, qui estime que "le patronat doit arrêter de diriger unilatéralement et prendre conscience que des syndicats forts peuvent être un atout pour l'entreprise". En outre, "il faut voir maintenant comment les salariés vont eux-mêmes jouer la partie. Vont-ils s'emparer de ce que la loi leur propose, c'est-à-dire la négociation d'accords au niveau de l'entreprise? Vont-ils faire pression sur la CGT pour qu'elle aussi accepte cette nouvelle donne?" s'interroge-t-il.

"Ce que pourrait générer ce texte est une véritable chance pour la France. Mais débloquer les relations sociales demandera des années", insiste Michel Rocard. D'une manière générale, "s'opposer à la loi El Khomri ne me paraît pas très intelligent car la situation actuelle n'est pas satisfaisante".

Alors que le PS est très divisé sur la loi portée par la ministre du Travail Myriam El Khomri, l'ancien premier secrétaire estime que la situation de son parti "est grave" et qu'"il y a un risque de conflit majeur". Michel Rocard se montre élogieux envers le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et le Premier ministre Manuel Valls, son ancien collaborateur à Matignon, qui sont "plus respectueux de la contrainte des choses", par opposition à "(son) ami François Hollande un peu +instantanéiste+". "Le point sur lequel je suis sensible, c'est le respect de la complexité, qui est difficile, et surtout le fait d'accepter que ce qu'on fait d'important en politique prend toujours du temps", explique-t-il pour justifier son jugement.

 

À LIRE AUSSI

Image
François Hollande.
Loi Travail: il faut expliquer le "sens" des réformes à la jeunesse, insiste Hollande
Alors que des dizaines de milliers de jeunes ont manifesté jeudi contre la loi Travail, le président François Hollande a insisté sur le devoir d'explication des réform...
18 mars 2016 - 09:57
Politique
Image
Manifestation jeunesse, Loi Travail
Loi travail: des facs fermées, des lycées bloqués et des incidents
Plusieurs milliers de lycéens et étudiants sont descendus dans la rue ce jeudi pour réclamer le retrait de la loi travail. Des incidents ont éclaté lors des manifestat...
17 mars 2016 - 17:50
Politique
Image
CRS manifestation contre la loi travail
Loi travail: des incidents, trois interpellations et deux policiers blessés à Paris
Des incidents ont éclaté ce jeudi à la mi-journée à Paris et en province lors de la mobilisation des jeunes contre la loi travail, et trois manifestants ont été interp...
17 mars 2016 - 15:20
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don