Migrants à Calais: 1.700 nouvelles tentatives d'intrusion dans l'Eurostar

Migrants à Calais: 1.700 nouvelles tentatives d'intrusion dans l'Eurostar

Publié le 03/08/2015 à 12:50 - Mise à jour à 13:02
©Pascal Rossignol/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le nombre de tentatives de passage de migrants de France en Angleterre a connu un regain la nuit dernière, alors qu’il avait baissé durant le week-end. Près de 1.700 tentatives ont été enregistrés par les forces de l'ordre. Un CRS a été blessé par un jet de pierre.

Plusieurs centaines de migrants ont tenté à de multiples reprises de s'infiltrer dans le tunnel sous la Manche, dans la nuit de dimanche 2 à lundi 3 août. Au total se sont 1.700 tentatives qui ont été recensées par les forces de police chargées de la protection du lieu.

Parmi ces tentatives, 1.000 ont été "repoussées" par les forces de l'ordre aux abords du site tandis que 700 ont été "interceptées" à l'intérieur même du site, a précisé une source policière. Un chiffre plus élevé que les jours qui ont suivi l’annonce de l’arrivée de 120 policiers supplémentaires, faite mercredi 29 juillet par le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve. Ils viennent renforcer les 300 policiers et gendarmes déjà sur place.

Un CRS a été  blessé au visage et à la tête par un jet de ballast, ces pierres qui servent de support aux rails des trains. Il a été transporté à l’hôpital pour des points de suture. L’auteur du jet, un migrant soudanais, a été interpellé.

Côté britannique, la dirigeante par intérim du Parti travailliste, Harriet Harman, a demandé à la France de verser des compensations financières aux routiers et aux vacanciers britanniques qui se sont retrouvés bloqués des heures, voire des jours, aux abords du tunnel. La presse du Royaume-Uni a relayé plusieurs appels à faire intervenir l'armée aux abords du tunnel sous la Manche pour résoudre le problème des migrants et sécuriser les frontières.

Bernard Cazeneuve et son homologue Theresa May ont signé une tribune commune dans Le Journal du Dimanche dans laquelle ils réaffirment que régler la situation est "une priorité absolue". Pas de tension entre eux, assurent-il: "nos deux gouvernements sont déterminés à y parvenir, et à y parvenir ensemble". Les deux ministres ont souligné qu'il ne s'agissait pas seulement d'un problème franco-britannique mais européen, et que la solution se trouve dans un accord entre les pays de l'Union européenne.

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


Plusieurs centaines de migrants ont tenté de s'introduire dans le tunnel sous la Manche dans la nuit de dimanche à lundi.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-