Militaires renversés par une voiture à Levallois-Perret: un mode opératoire qui fait penser à un attentat terroriste

Militaires renversés par une voiture à Levallois-Perret: un mode opératoire qui fait penser à un attentat terroriste

Publié le :

Mercredi 09 Août 2017 - 10:27

Mise à jour :

Mercredi 09 Août 2017 - 10:34
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un véhicule a foncé ce mercredi sur un groupe de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) faisant six blessés dont deux graves. Pour l'heure, les autorités ne parlent pas encore d'un attentat terroriste mais le mode opératoire utilisé par l'assaillant laisse penser à une action inspirée par l'Etat islamique.

Selon une information de France info, un véhicule a foncé ce mercredi 9 en début de matinée sur un groupe de militaires du 35e régiment d'infanterie, déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés dont deux plus sérieusement touchés. D'après la préfecture de police, le pronostic vital des militaires renversés n'est pas engagé. 

Le conducteur du véhicule a pris la fuite et est activement recherché par les forces de l'ordre. Selon les informations de L'Express qui cite une source policière, le caractère intentionnel de l'action "serait retenu" bien qu'il soit trop tôt pour parler d'une action terroriste. Selon les informations dévoilés par BFMTV, le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a précisé que le véhicule était "pré-positionné" devant le casernement des militaires qui se situe Place Verdun avant de leur foncer dessus.

Si pour l'heure il est trop tôt pour parler d'une attaque terroriste, le mode opératoire utilisé par l'assaillant rappelle les exhortations de l'Etat islamique à commettre des attentats en Occident. En témoigne le message publié le 22 septembre 2014, Abou Mohammed al-Adnani, ancien porte-parole de l'EI (tué en août 2016 près d'Alep): "Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen —en particulier les méchants et sales Français— ou un Australien ou un Canadien, ou tout [...] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière. Si vous ne pouvez pas trouver d'engin explosif ou de munitions, alors isolez l'Américain infidèle, le Français infidèle, ou n'importe lequel de ses alliés. Écrasez-lui la tête à coups de pierres, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le".

La préfecture de police des Hauts-de-Seine a évoqué un "acte a priori volontaire" tout comme Patrick Balkany qui a dénoncé "une agression odieuse" et un acte "sans aucun doute délibéré". Un important dispositif de police a été déployé en Ile-de-France pour tenter d'arrêter le suspect toujours, ce mercredi en milieu de matinée, activement recherché.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Ancien haut gradé de l'Etat islamique, Abou Mohammed al-Adnani avait appelé les candidats au djihad à utiliser des voitures pour commettre des attentats en Europe.

Commentaires

-