"Mon silence ne sera pas éternel": François Fillon pourrait régler ses comptes dans un livre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Mon silence ne sera pas éternel": François Fillon pourrait régler ses comptes dans un livre

Publié le 05/07/2017 à 11:20 - Mise à jour à 11:26
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

François Fillon a fait une discrète apparition lundi soir lors d’une petite fête au cours de laquelle il a remercié ses soutiens. Il les averti que son silence sur la campagne présidentielle "ne sera pas éternel".

Il avait prévenu en juin dans les colonnes du JDD: "Un jour, je parlerai, mais c'est trop tôt". François Fillon a de nouveau averti ce qui reste de ses soutiens qu'il livrait sa version du "Penelope Gate" lundi 3 dans un école privée de Paris, fait savoir Le Parisien.

"Je ne mérite pas vos applaudissements parce que je n'ai pas réussi à répondre à vos attentes", a-t-il annoncé en préambule à la petite quarantaine de personnes réunis pour l'occasion autour d'un buffet "vin rouge, saucissons et fromage". Et François Fillon de prévenir: "Après les événements qui viennent de se produire, il est normal que je fasse une cure de silence à Solesmes et que je m’occupe de mes enfants et de ma femme qui ont beaucoup souffert durant cette campagne".

Si l'ancien candidat à l'élection présidentielle a esquivé les questions politiques, évoquant que "les commentateurs si aimables pendant cette campagne qui attendent que je dise quelque chose pour pouvoir broder une nouvelle histoire", il a tout de même fait une confidence: "Mon silence ne sera pas éternel. Le moment venu, j’écrirai ce que j’ai sur le cœur". Ces confessions pourraient intervenir sous la forme d'un livre.

Deux des enfants du couple Fillon, Charles et Marie, ont été placés sous le statut de témoin assisté dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs qui a conduit à la mise en examen de l'ex-candidat de la droite à la présidentielle et de son épouse.

Convoqués ces dernières semaines par les juges d'instruction financiers en charge du dossier, ces deux enfants de François et Penelope Fillon sont ressortis de leur audition sous le statut intermédiaire de témoin assisté, selon une information du Parisien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Mon silence ne sera pas éternel. Le moment venu, j’écrirai ce que j’ai sur le cœur", a fait savoir François Fillon.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-