Mounir Mahjoubi pose avec son compagnon dans "Paris Match"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mounir Mahjoubi pose avec son compagnon dans "Paris Match"

Publié le 18/07/2018 à 08:29 - Mise à jour à 08:30
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a posé avec son compagnon, Mickaël Jozefowicz, pour le magazine "Paris Match" de ce mercredi. Le politique avait déjà fait état de son homosexualité en mai dernier.

Pour la première fois, un membre du gouvernement affiche son homosexualité dans un magazine nationale. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du Numérique a en effet posé avec son compagnon, Mickaël Jozefowicz, dans une double page de Paris Match qui sort en kiosque ce mercredi 18.

Le "ministre sans complexe" avait déjà fait état de son homosexualité en mai dernier, lors de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie.

"L’homophobie est un mal qui ronge la Société, envahit les collèges et les lycées, contamine les familles et les amis perdus. Pire, elle hante les esprits des homosexuels, et nous oblige parfois, souvent, à nous adapter et mentir pour éviter la haine, pour vivre", avait-il alors écrit sur Twitter.

A voir aussi: Mounir Mahjoubi s'exprime sur son homosexualité "pour lutter contre l'homophobie"

Beaucoup avait alors vu cette phrase comme un coming-out. S'il était resté discret quant à sa vie privée, le secrétaire d'Etat n'a pourtant jamais fait de son homosexualité un mystère. En 2015 sur son compte Instagram il publiait d'ailleurs un selfie avec son compagnon. Ils venaient alors de se pacser.

Les deux se sont rencontrés il y a 13 ans et filent encore aujourd'hui le parfait amour selon le politique qui s'est dit "parfaitement en paix et amoureux" dans les colonnes du magazine.

Mounir Mahjoubi a finalement souhaité exposer sa vie privée pour revenir sur l'homophobie ordinaire dont il a été victime plus jeune et donner de l'espoir aux jeunes, et moins jeunes, en souffrance. "Les insultes et les baffes, je connais", a-t-il par exemple avoué.

Celui qui est pressenti pour briguer la Mairie de Paris lors des municipales de 2020 pour LREM a aussi expliqué: "si notre exemple peut permettre de libérer la parole, alors j'en serai fier".

Son initiative a d'ailleurs été saluée par SOS homophobie. L'association a applaudi se reportage qui "contribue à la visibilité et à la banalisation de l'homosexualité dans notre société et donne un exemple positif pour toutes les personnes LGBT".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Mounir Mahjoubi a posé avec son compagnon pour "Paris Match", une première pour un membre du gouvernement.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-