Municipales 2020 : Marseille penche à gauche

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Municipales 2020 : Marseille penche à gauche

Publié le 29/06/2020 à 14:44 - Mise à jour à 14:52
Rabah Ait Hamadouche
PARTAGER :

Auteur(s): Rabah Aït-Hamadouche pour FranceSoir

-A +A

La dynamique portée par le mouvement le Printemps marseillais en mars s’est confirmée hier soir. L’écologiste Michèle Rubirola remporte le second tour de ces municipales mais rien n’est encore joué. Un casse-tête politique. Marseille est pour l’heure ingouvernable et les négociations entre candidats ne font que commencer.

A son arrivée hier soir devant l’Hôtel de ville, après avoir diné dans un restaurant italien tout proche, Michele Rubirola, encore inconnue du grand public il y a quelques semaines s’affiche tout sourire.

« Je voudrais remercier les Marseillais, sans qui tout cela ne serait pas possible »

déclare-t-elle entourée de sa garde rapprochée.

Les sondages qui la donnaient gagnante se sont donc confirmés dans les urnes. Avec 38,28% des voix elle gagne numériquement ces élections historiques, après 25 ans de règne de Jean-Claude Gaudin. Mais faute de majorité absolue, son élection n’est pas complètement acquise. Distancée de 10 points, Martine Vassal (LR), sa principale concurrente ne s’avoue en effet pas vaincue et pense encore renverser la vapeur.  Le scrutin local, à l’instar de Paris et Lyon, se fait en effet par secteurs et se joue souvent par le jeu des conseillers. Michèle Rubirola n'en compte pour l’heure que 42.  Le jeu est donc serré et c’est l'ex-PS Samia Ghali qui pourrait être la faiseuse de reine avec ses 8 sièges obtenus.

Et même avec un accord avec la sénatrice des Bouches-du-Rhône, égérie des quartiers nord, la candidate du Printemps marseillais Michèle Rubirola n'atteindrait pas encore la majorité absolue au conseil municipal… Ce vote crucial aura lieu le 3 juillet lors du premier conseil municipal de la nouvelle mandature. Un troisième tour qui ne dit pas son nom où les 101 conseillers devront élire le nouvel édile de la ville.

 

Auteur(s): Rabah Aït-Hamadouche pour FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Michèle Rubirola

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-