Municipales d'Arras: Eleonore Laloux, première trisomique élue conseillère municipale?

Municipales d'Arras: Eleonore Laloux, première trisomique élue conseillère municipale?

Publié le 12/02/2020 à 18:12 - Mise à jour à 18:13
Facebook / Frédérique Leturque
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Éléonore Laloux pourrait, en mai prochain, être la première femme atteinte de trisomie 21 élue dans un conseil municipal en France. Elle figure en effet en position éligible sur la liste de l’actuel maire centriste d’Arras, Frédérique Leturque.

À 34 ans, Éléonore Laloux est déjà bien connue des habitants d’Arras. Dans sa ville natale mais aussi dans toute la France et dans les médias, elle milite pour l’inclusion des personnes handicapées et notamment de celles porteuses de la trisomie 21. Aujourd’hui agent administratif à l’hôpital d’Arras, elle est l’auteure de « Triso, et alors ! », paru chez Max Milo éditions en 2014, et porte-parole engagée du collectif Les Amis d’Éléonore.

 

A lire aussi : Salarié et candidat aux élections municipales: quels sont vos droits ?
 

Depuis sa naissance, ses parents sont déterminés à faire en sorte qu’Eléonore vive aussi normalement que possible. Leur fille a donc pu suivre une scolarité « normale ». Elle travaille depuis 14 ans et vit seule depuis 8 ans.

Et Éléonore est donc en bonne position pour devenir la première conseillère municipale atteinte de cette maladie génétique.

 

Une candidate qui sera accompagnée, mais pas assistée
Sur sa page Facebook, Frédérique Leturque explique pourquoi il a fait appel à elle : « Il y a 2 ans, j’avais eu une discussion avec Éléonore en lui disant « au regard de tout ce que tu fais pour la ville, as-tu déjà pensé à être candidate avec moi pour les élections municipales ? ». Elle y a réfléchi et elle est là aujourd’hui ! Éléonore sera en position éligible, nous souhaitons qu’elle soit élue, qu’elle apporte son courage et son regard. Ce sera un enrichissement mutuel. Elle ne sera pas une élue comme les autres, mais elle sera une élue à part entière. Éléonore sera accompagnée par Sylvie Noclercq, sa marraine de cœur en quelque sorte. Nous serons également accompagnés et coachés pour relever ce défi ensemble. »

Lors de la présentation de son programme « Arras ville heureuse et bienveillante », le maire sortant a expliqué que s’il est réélu, il ferait de l’accessibilité une priorité de l’engagement municipal. Accessibilité physique mais aussi accès aux évènements, aux services, aux emplois et surtout au regard bienveillant de l’autre.

A lire aussi : Candidate aux municipales et trisomique, Eleonore Laloux milite pour plus d'inclusion

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Eleonore Laloux figure en position éligible sur la liste de Frédérique Leturque, maire sortant d'Arras

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-