Najat Vallaud-Belkacem: pas de suppression des notes à l'école primaire

Auteur(s)
JmC
Publié le 13 février 2015 - 18:16
Mis à jour le 14 février 2015 - 16:03
Image
Les notes et appréciations à l'école.
Crédits
©Durand Florence/Sipa
Najat Vallaud-Belkacem n'est pas faborable à la suppression des notes à l'école
©Durand Florence/Sipa
La ministre de l'Education nationale dit non à la suppression des notes à l'école primaire, que préconise un rapport qui lui a été remis. Pour le reste des propositions, et notamment la réforme du brevet, elle décidera d'ici avril.

Il n'y aura pas de suppression des notes à l'école primaire, avant l'entrée en sixième: la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a écarté cette suggestion contenue dans un rapport qui lui a été remis ce vendredi 13 février.

Ce rapport, commandé en juin 2014 par le ministre de l'époque, Benoît Hamon, dans le cadre de la "Conférence nationale sur l'évaluation des élèves" organisée les 11 et 12 décembre, a été rédigé par une trentaine de personnes (enseignants, parents, chefs d’établissement, étudiants et lycéens sélectionnés parmi 1.200 candidats), sous la direction du physicien Etienne Klein.

Dans l'entourage de la ministre, on souligne que ce n'est pas une surprise et qu'"une suppression des notes chiffrées n’était pas à l’ordre du jour" mais que l'objectif est de parvenir à une évaluation "plus fine, plus exigeante (…) qui ne décourage pas" les élèves.

A l'école primaire, les élèves sont notés de différentes façons (chiffres, lettres, couleurs), avant de passer aux notes de 0 à 20 à partir de la sixième.

Outre la suppression des notes chiffrées à l'école primaire (non retenue par la ministre), le rapport préconise, de la cinquième à la troisième, des grilles de références avec des niveaux et un livret de suivi, ce qui enlève "toute pertinence au principe de moyenne" générale entre les différentes matières.

Et au lycée (à partir de la troisième), le rapport se prononce pour une "notation plus traditionnelle", sans trop de changements, tout en recommandant "une certaine prudence vis-à-vis du principe de moyenne".

Le rapport donne également son avis sur la réforme du brevet des collèges, préconisant de le valider sur deux ans, en quatrième et troisième, avec des "projets personnels" basés sur différentes disciplines et sur différents supports (écrit mais aussi oral, vidéo, son, etc.). Les quatre épreuves traditionnelles de ce brevet (français, mathématiques, histoire-géographie, histoire des arts) seraient ainsi supprimées.

Si Najat Vallaud-Belkacem a déjà dit non sur la suppression des notes en primaire, ce n'est qu'en avril qu'elle rendra publiques ses décisions sur les autres propositions du rapport.

À LIRE AUSSI

Image
Les notes et appréciations à l'école.
Les notes à l'école: où en est le débat?
A l'initiative du ministère de l'Education, une conférence nationale est organisée, ce jeudi et vendredi, pour débattre de l'évaluation des élèves. Objectif: trouver u...
11 décembre 2014 - 11:42
Politique
Image
Les notes et appréciations à l'école.
Note en classe: les parents favorables à une réduction du poids des notes
Près de trois parents sur quatre (73%) souhaitent une diminution du poids des notes à l'école selon un sondage OpinionWay publié ce mardi par l'association des parents...
18 novembre 2014 - 11:40
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine