"Nègre de merde": Davy Rodriguez (FN) nie avoir tenu des propos racistes (vidéo)

"Nègre de merde": Davy Rodriguez (FN) nie avoir tenu des propos racistes (vidéo)

Publié le :

Dimanche 11 Mars 2018 - 14:53

Mise à jour :

Dimanche 11 Mars 2018 - 14:54
Davy Rodriguez, numéro 2 du Front national de la jeunesse et assistant parlementaire de Sébastien Chenu, porte-parole du FN, nie avoir tenu des propos racistes à la sortie d'un bar vendredi. Une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux le montre pourtant en train d'insulter un homme de "nègre de merde", un montage selon lui.
©Davy Rodriguez/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Polémique en marge du congrès du Front national qui se tient ce weekend à Lille. Le numéro 2 du Front national de la jeunesse Davy Rodriguez est accusé d'avoir proféré des insultes racistes à la sortie d'un bar vendredi 9 au soir.

Celui qui est aussi l'assistant parlementaire de Sébastien Chenu a nié les accusations dont il fait l'objet auprès du site BuzzFeed ce dimanche 11 alors que Marine Le Pen va annoncer le nouveau nom du parti.

A voir aussi: Réélue à la tête du FN, Marine Le Pen s'attèle au chantier du nouveau nom

Une vidéo est pourtant largement relayée sur les réseau sociaux. On y voit le jeune frontiste visiblement très énervé insulter un employé du bar La Plage, situé à Lille. "Espèce de sale nègre de merde", lui lance-t-il alors que de nombreux camarades se massent autour de lui pour le calmer.

Davy Rodriguez nie cependant avoir tenu de tels propos et crie au "montage". "C’est une cabale politique. On a essayé de hacker mon compte Facebook et Twitter. Ce sont des gens qui sont extrêmement experts en informatique. Ma seule capacité c’est la justice", a-t-il dénoncé en indiquant donc qu'il allait consulter son "conseil juridique" dès ce dimanche.

"Je ne suis absolument pas sur cette ligne-là. J’ai vécu toute ma vie dans des quartiers prioritaires avec beaucoup de gens qui venaient de l’immigration africaine. Je n’ai jamais tenu ce genre de propos, c’est pas aujourd’hui que ça va commencer", a-t-il poursuivi.

Il est soutenu par Sébastien Chenu, porte-parole du parti. "Il y a des gens qui jettent des noms en pâture, sans aucune preuve, et qui affirment que des gens ont tenu des propos contestés par les intéressés. (...) Je ne sais pas qui a tenu ces propos, moi je les condamne, je les ai condamnés toute ma vie. Mon collaborateur conteste et j'ai confiance en lui", a-t-il expliqué en indiquant cependant qu'il allait lui proposer de le suspendre le temps que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Par contre Gilbert Collard demande lui à ce qu'il soit exclu de la formation politique.

Un témoin de la scène assure cependant que l'insulte entendue sur la vidéo n'est pas la seule qui ait été prononcée par Davy Rodriguez ce soir là. "Sale Africain, rentre chez toi en Afrique, singe, tu n'as rien à foutre ici", aurait aussi dit le numéro 2 du FNJ.

Insulté, le videur de ce bar a d'ailleurs indiqué qu'il allait porter plainte: "j'ai des enfants métisses, je travaille, je paie des impôts, je crois pas qu'il soit plus Européen que moi. Donc ouais, je compte porter plainte", a-t-il expliqué.

Cet événement arrive alors que le Front national s'est rassemblé à Lille pour son congrès. Fraîchement réélue à la tête du parti (elle était la seule candidate), Marine Le Pen doit d'ailleurs tenir un discours ce dimanche à 15h pour dévoiler le nouveau nom du FN.

Davy Rodriguez ni avoir insulté de "nègre de merde" le videur d'un bar lillois.


Commentaires

-