Nice: Philippe Vardon (RN), ancien du Bloc identitaire, candidat aux municipales

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nice: Philippe Vardon (RN), ancien du Bloc identitaire, candidat aux municipales

Publié le 18/06/2019 à 10:50 - Mise à jour à 11:12
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

L'ancien Identitaire Philippe Vardon sera le candidat du RN à Nice pour les municipales de 2020. Il l'annoncé ce mardi 18 en assumant son passé sulfureux.

Chanteur pour un groupe de rock néo nazi, cofondateur du Bloc identitaire, vice-président du groupe RN à la région PACA et désormais candidat à la mairie de Nice. Le sulfureux Philippe Vardon a annoncé ce mardi qu'il porterait les couleurs du Rassemblement national lors des élections municipales de 2020 pour tenter de ravir la cité azuréenne à Christian Estrosi.

"Personne n’aurait compris que je déserte la bataille contre Christian Estrosi alors que je le combats depuis dix ans", a expliqué à Nice-Matin celui qui a dirigé la communication de son parti lors de la dernière campagne européenne. "Christian Estrosi se voit comme un citoyen du monde, moi je reste un Niçois enraciné", a-t-il déclaré à France 3.

Quand on l'interroge pour savoir si son passé plus que sulfureux ne sera pas un frein à sa candidature, il assume ses idées. "Je me suis engagé politiquement à l’adolescence et je revendique de ne plus être le même à 39 ans que celui que j’étais à 15 ou à 25. Si on connaît mon parcours, on connaît aussi mes combats et mes colères", a-t-il souligné auprès du quotidien. Et de poursuivre: "Et c’est vrai que je suis en colère quand je vois la complaisance dont fait preuve l’ensemble de la classe politique niçoise -parfois, même, la complicité de certains- avec les islamistes, dans une ville qui a été l’un des principaux ports de départ en France pour le djihad en Irak et en Syrie et qui a vu un terroriste assassiner 86 personnes".

Lire aussi - L'écologie de retour au RN, "localiste" et très identitaire

Si Philippe Vardon revendique ne pas avoir honte de ses activités passées, le sujet est toutefois gênant au Rassemblement national. A l'image de Marine Le Pen qui avait renâclé à le voir adhérer au Rassemblement Bleu Marine en 2013 avant de finalement accepter "du bout des lèvres". Interrogée à ce sujet lors de L'Emission Politique de mars dernier, la présidente du RN avait jugé: "je pense qu'on peut être un peu radical quand on est très jeune et s'engager au fur et à mesure du temps dans une voie qui est plus calme, plus sereine".

"Un peu radical", Philippe Vardon l'a été assurément. Dans sa jeunesse, il a été membre du groupe de rock néo-nazi "Fraction". Dans un documentaire diffusé sur Arte en 1998 (voir vidéo dans l'article ci-dessous), on l'entend chanter dans un concert privé "Nous sommes la Zyklon Army, l'armée des skinheads". La "Zyklon Army" du Zyklon B donc, le gaz utilisé par les nazis dans les camps d'extermination pour perpétrer l'Holocauste.

Lire: Finkielkraut défendu par Marine Le Pen: le RN en a-t-il fini avec l'antisémitisme?

L'homme a également appartenu à Unité radicale (UR), le groupuscule auquel adhérait également Maxime Brunerie qui avait tenté tuer Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Suite à la dissolution du mouvement après cet attentat manqué, il avait participé à la fondation du Bloc identitaire, héritier de UR, dont il a été l'un des porte-parole de la branche jeunesse, les Jeunesses nationalistes. A ce sujet, Philippe Vardon avait été condamné par cour d'appel d'Aix-en-Provence en 2008 pour "reconstitution de ligue dissoute" et "incitation à la haine raciale".

En 2008, Philippe Vardon s'était déjà porté candidat aux élections municipales de Nice, remportées par Christian Estrosi, sa liste identitaire avait obtenu 3,03% des voix.

Voir:

Poitiers: 5 prévenus et Génération identitaire jugés pour l'occupation de la mosquée en 2012

L'ex-identitaire Philippe Vardon (FN) fait condamner un livre pour diffamation

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'ex-Identitaire Philippe Vardon sera le candidat du RN à Nice pour les municipales de 2020.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-