Nicolas Bay accuse la députée LREM Claire O'Petit d'avoir voulu rejoindre une liste FN en 2015 (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nicolas Bay accuse la députée LREM Claire O'Petit d'avoir voulu rejoindre une liste FN en 2015 (vidéo)

Publié le 23/01/2018 à 14:27 - Mise à jour à 14:37
©Capture d'écran/ Le Huffington Post
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nicolas Bay, vice-président du FN, a accusé lundi la députée LREM,Claire O'Petit, d'avoir voulu se présenter sur la liste aux élections régionales de 2015 en Normandie. Une information démentie par la principale intéressée.

Les échanges ont rapidement tourné au règlement de comptes. Le vice-président du Front national, Nicolas Bay, a publiquement accusé lundi 22 la députée LREM de l'Eure Claire O'Petit d'avoir voulu rejoindre la liste FN qu'il conduisait lors des élections régionales de 2015.

Les personnalités politiques se sont écharpées sur le plateau de la chaîne CNews. Alors que la députée de la majorité demandait à son contradicteur s'il ne se sentait pas "décalé" de la réalité au regard des succès économiques qu'elle imputait au chef de l'État, notamment sur le dossier Toyota, Nicolas Bay a répondu sèchement.

Lire aussi - "Si à 18 ans vous commencez à pleurer pour cinq euros": la députée LREM Claire O'petit dérape sur la baisse des APL

"Non, je me sens pas décalé. Et vous, vous vous ne sentez pas décalée avec ce que vous disiez il y a quelques années, Claire O’Petit ? Je vous rappelle quand même qu’en 2015, c’est-à-dire il y a un peu moins de trois ans, vous postuliez pour être sur ma liste…", a-t-il lancé sous les dénégations de l'ancienne commerçante.

Et de poursuivre, visiblement pas peu fier de son effet:"Est-ce que vous voulez que je sorte le SMS que m’aviez envoyé à l’époque? Madame O’Petit me critique sur ma position politique alors qu’elle n’a cessé d’en changer ces dernières années. Elle a été avec (Hervé) Morin, ensuite elle voulait être sur ma liste aux régionales…"

Avant de conclure: "Et elle s’est retrouvée par le hasard, et sans doute un peu d’habileté, élue de La République en marche. Je vous pose la question solennellement: est-ce que vous voulez que je rende public le SMS que vous m’aviez envoyé?". Menace qui ne sera pas mise à exécution.

En guise de réponse, la députée a nié les allégations du frontiste et l'a menacé de l'attaquer en justice.

L'ancienne pensionnaire des Grandes Gueules de RMC a-t-elle été tentée par le FN? En mai 2017, un cadre du parti assurait au Parisien que l'ancienne cheffe d'entreprise avait bien demandé à être investie en position éligible sur la liste de Nicolas Bay, au cours d'un déjeuner avec Gilbert Collard qu'elle côtoyait sur RMC. "Gilbert est un copain des Grandes Gueules, il m'a invitée à déjeuner. Là-dessus, Nicolas Bay est arrivé inopinément, mais jamais nous n'avons parlé d'investiture", s'était-elle défendue à l'époque. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Claire O'Petit a été accusée d'avoir voulu rejoindre le FN en 2015 par Nicolas Bay.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-