Nicolas Hulot quitte le gouvernement

Nicolas Hulot quitte le gouvernement

Publié le :

Mardi 28 Août 2018 - 08:41

Mise à jour :

Mardi 28 Août 2018 - 08:45
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé ce mardi sa démission. Il avait prévenu qu'il ferait une introspection cet été, afin de voir s'il disposait de suffisamment de liberté pour mener l'action qu'il souhaitait accomplir.

Coup de tonnerre. Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé ce mardi 28 qu'il quittait le gouvernement. Il avait depuis plusieurs mois laisser planer cette possibilité, annonçant qu'il analyserait cet été si sa position lui permettait d'agir avec la liberté qu'il souhaitait.

Au cours de son année au gouvernement, Nicolas Hulot a lancé plusieurs grands projets mais a souvent été accusé de renoncer, notamment sur le nucléaire. Son départ intervient au lendemain d'une réforme du permis de chasse favorable aux chasseurs et décriée par les militants de la cause animale.

Voir: Nicolas Hulot: une démission après une année mitigée?

Cette démission apparaît surtout comme un revers pour Emmanuel Macron, qui pouvait se targuer d'avoir séduit la figure la plus populaire de l'écologie, qui avait dit "non" à plusieurs présidents de la République avant lui.

Il avait prévenu en mai qu'il aurait un "moment de vérité" avec Emmanuel Macron pendant les vacances. "Si j'arrive à imprimer ce mouvement dans les transformations du modèle agricole, dans le sujet santé-environnement, dans la transition énergique, s'il ne reste plus qu'à accélérer derrière, je serai content. Si je sens qu'on n'avance pas, que les conditions ne sont pas remplies, voire éventuellement qu'on régresse, à ce moment-là, j'en tirerai les leçons".

"Je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré Nicolas Hulot, après avoir confié qu'il se sentait "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.

"Le premier ministre, le président de la République ont été pendant ces 14 mois à mon égard d'une affection, d'une loyauté et d'une fidélité à toute épreuve", a confié le ministre, mais malgré cela, le gouvernement n'a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux, a-t-il plaidé, estimant n'avoir pu obtenir que des "petits pas".

Nicoals Hulot a démissionné ce mardi 28


Commentaires

-