Nouveau gouvernement Macron: Pénicaud, Buzyn et les autres... qui sont les inconnus qui viennent de devenir ministres

Nouveau gouvernement Macron: Pénicaud, Buzyn et les autres... qui sont les inconnus qui viennent de devenir ministres

Publié le :

Mercredi 17 Mai 2017 - 16:32

Mise à jour :

Mercredi 17 Mai 2017 - 17:18
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron a tenu l'une de ses promesses de campagne. Dans le premier gouvernement dirigé par Edouard Philippe, il propose plusieurs nouvelles têtes à des postes d'importance. Mais ces inconnus du grand public, même si certains viennent de la "société civile", affichent de solides références. Reste à savoir si leur expérience sera transposable dans un gouvernement.

Quelques noms sont connus depuis au moins deux décennies, comme celui de François Bayrou, de Gérard Collomb le maire de Lyon, voire, dans un autre domaine, de Nicolas Hulot. D'autres ont émergé ces dernières semaines dans le débat public comme Sylvie Goulard, Richard Ferrand, Gérald Darmanin ou Christophe Castaner.

(Retrouvez la liste complète des membres du nouveau gouvernement en cliquant ICI)

Mais, au-delà des premiers noms sur la liste de ce premier gouvernement dirigé par Edouard Philippe, plusieurs sont totalement inconnus du grand public. Petite revue de ces nouveaux venus.

> Agnès Buzyn: La ministre de la Santé est médecin, spécialiste d'hématologie, d'immunologie des tumeurs et des transplantations. Elle est depuis 2016 présidente de la Haute Autorité de Santé.

> Françoise Nyssen: La ministre de la Culture est une actrice du secteur, et pour cause, elle est actuellement co-directrice et présidente du directoire des éditions Actes Sud, fondées par son père l'écrivain et éditeur Hubert Nyssen en 1978.

> Muriel Pénicaud: la ministre du Travail qui doit reprendre un portefeuille sensible dans un climat social tendu est la directrice de l'agence Business France, qui promeut la France et les entreprises hexagonales à l'étranger. Elle a siégé au conseil d'administration de plusieurs grands groupes, et a présidé notamment pendant cinq ans le Fonds Danone Ecosystème.

> Jean-Michel Blanquer: C'est un des postes les plus exposés du gouvernement, et s'il n'est pas connu du grand public, le nouveau ministre de l'Education nationale connait bien cette administration dans laquelle il a évolué une partie de sa carrière avant de devenir directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO) au ministère.

> Jacques Mézard: L'homme a beau être peu connu du grand public, il ne vient pas de la société civile. Sénateur du Cantal, membre du Parti radical de gauche, et président de la communauté d'agglomération d'Aurillac depuis 2001, il a obtenu son premier mandat électoral en 1994.

> Frédérique Vidal: La nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur est, depuis 2012, la présidente de l'université Nice Sophia Antipolis.

> Elisabeth Borne: Elle est inconnue du grand public certes, mais la nouvelle ministre des Transports occupe un des postes les plus importants du secteur. Elle est en effet depuis 2015 la PDG de la RATP. De 1997 à 2002, elle était conseillère pour les Transports de Lionel Jospin.

Ces nouveaux ministres vont travailler dans le gouvernement d'Edouard Philippe.

Commentaires

-