Paris: Anne Hidalgo envisage la gratuité totale des transports en commun

Paris: Anne Hidalgo envisage la gratuité totale des transports en commun

Publié le :

Lundi 19 Mars 2018 - 20:21

Mise à jour :

Lundi 19 Mars 2018 - 20:37
© ELIOT BLONDET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que le Conseil de Paris doit se prononcer mardi sur la gratuité des transports pour les plus de 65 ans, la maire de la capitale envisage aussi que les transports dans l'agglomération soit gratuit pour tous à l'horizon de 2020.

C'est une petite bombe lancée par la maire de Paris Anne Hidalgo, secouée par une série de problèmes politiques liés à la question des transports (voie sur berge, vélos en libre service). Dans un entretien dans le journal Les Echos (voir ici), l'édile de la capitale annonce le lancement d'une "réflexion" sur la question de la gratuité des transports en communs dans l'agglomération parisienne. En ligne de mire: proposer (ou non) une telle mesure radicale en 2020… l'année des élections municipales.

Cette annonce ne tombe d'ailleurs pas au hasard. C'est ce mardi 20 que le Conseil de Paris doit soumettre au vote une proposition rendant la carte Navigo (l'abonnement mensuel aux transports en communs francilien) pour 220.000 Parisiens âgés sous conditions de ressources. Si la mesure est votée, les personnes de plus de 65 ans gagnant moins de 2.200 euros par mois (3.400 euros pour un couple), et qui bénéficient souvent d'un tarif déjà réduit, ne paieront plus pour leur abonnement. Les 20.000 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé seront aussi éligibles au dispositif, qui sera effectif en juin (s'il est adopté). Coût pour la ville: 12 millions d'euros par an.

Aller plus loin: Trois syndicats de la RATP appellent à la grève le 22 mars

En Ile-de-France, les achats de titres de transport représentent 28% des 10 milliards de budget de Ile-de-France Mobilité, l'organisme en charge de la gestion des réseaux de transport dans la région. La réflexion devra se pencher sur la manière de financer ses 28% (soit donc 2,8 milliards mesures, un chiffre sans commune mesure avec la gratuité pour les Parisiens âgés) et sur l'impact sur les capacités actuelles du transport et l'environnement.

La volonté politique est cependant à peine voilée par la maire de Paris. Sa position est fragilisée, et l'annonce d'une gratuité des transports serait un argument massue à l'approche des élections. Pour rappel cependant, Anne Hidalgo ne peut décider seule d'une telle mesure en tant que maire de Paris, alors qu'un tel choix implique la région. La présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR), a déjà augmenté à deux reprises le prix de la carte Navigo depuis son arrivée à la tête de l'exécutif local en 2015.

La carte Navigo va-t-elle devenir gratuite en 2020?

Commentaires

-