Paris: Anne Hidalgo veut créer une police municipale armée de matraques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris: Anne Hidalgo veut créer une police municipale armée de matraques

Publié le 26/01/2019 à 14:30 - Mise à jour à 14:40
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé en juillet réfléchir à la création d'une police municipale armée après y être longtemps opposée. Décision a été prise de créer une force de 3.400 agents.

 

Longtemps hostile l'introduction d'une police municipale à Paris, Anne Hidalgo avait fait part en juillet de sa volonté de créer une police municipale armée dans la capitale. La maire de Paris a fait part de sa volonté de créer une police municipale armée de matraques de type Tonfa, une arme "non létale" mais considérée comme dangereuse, pour "lutter contre les infractions du quotidien", a fait savoir la mairie, vendredi 25.

"Je fais le même choix que les maires de Bordeaux ou de Londres, qui n'ont pas de police municipale armée. Les agents auront des matraques et des bombes lacrymogènes, qui permettent de garantir un certain nombre d'interventions pour lesquelles cette police est mobilisée. Mais pas d'arme à feu", a expliqué Anne Hidalgo auprès du Parisien.

Lire aussi – Paris: Anne Hidalgo veut piétonniser le centre de la capitale

Dans les faits, il s'agira d'une force de 3.400 agents qui seront également équipés de gaz lacrymogène et de gilets tactiques pour, entre autres, assurer la "verbalisation sur la voie publique" ou "les nuisances sonores", a précisé la mairie.

Quant à ses missions, elles seront larges: "faire respecter la propreté des rues, en luttant contre les dépôts d’ordures ou le vandalisme. Ensuite, assurer la tranquillité publique, en luttant contre les nuisances sonores dans les rues et les espaces verts. Enfin, protéger les citoyens dans leurs déplacements, c’est-à-dire veiller à la sécurité des piétons sur les trottoirs, au respect des pistes cyclables et des feux tricolores, ou encore à la bonne application des normes antipollution".

En 2016, Anne Hidalgo avait créé la Direction de la prévention, de la sécurité et de la protection (DPSP) composé des inspecteurs de sécurité de la Ville (ISVP) et les agents de surveillance de Paris (ASP), anciennement sous la tutelle du préfet de police, ces derniers n’étant pas armés et uniquement chargés du stationnement gênant et de la régulation de la circulation. Ces agents ne disposent pas d'armes létales.

Voir:

A Dunkerque, Anne Hidalgo explore "les pistes" de gratuité des transports

Bruno Julliard démissionne en raison de "vifs désaccords" avec Anne Hidalgo

Paris: Anne Hidalgo envisage une police municipale armée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Anne Hidalgo va créer une police municipale à Paris.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-