Paris - Attentat sur les Champs-Elysées: le parquet anti-terroriste se saisit de l'enquête

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris - Attentat sur les Champs-Elysées: le parquet anti-terroriste se saisit de l'enquête

Publié le 20/04/2017 à 22:33 - Mise à jour à 22:50
© Martin BUREAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête sur la fusillade sur les Champs-Elysées à Paris ce jeudi. Cette enquête en flagrance a été confiée à la Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI),

Le bilan est lourd. Un policier a été tué et au moins deux autres blessés ce jeudi 20 au soir lors d'une fusillade sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris. L'agresseur a été "abattu", a indiqué le ministère de l'Intérieur. 

Un homme armé serait arrivé en voiture au niveau du 102 de l'avenue. Il aurait ainsi tiré directement sur un car de policiers qui patrouillaient sur place. Un agent a été abattu avant que le tireur ne prenne la fuite à pied, continuant à ouvrir le feu sur les forces de l'ordre qui l'avaient pris en chasse selon Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Il a finalement été abattu par les forces de l'ordre. Deux autres policiers ont été blessés lors de l'échange de coups de feu.

Au vu du déroulé présumé de l'attaque, la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'affaire. Une enquête en flagrance a été confié à la Direction générale de la sécurité (DGSI) et à la sous-direction anti-terroriste (SDAT) de la préfecture de police de Paris. Tout semble indiquer qu'il s'agit d'un attentat terroriste d'autant plus que selon l'agence Reuters, l'auteur des faits était fiché "S" et aurait revendiqué son geste sur Telegram.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé qu'il rejoignait le président de la République, François Hollande à l'Elysée après la fusillade pour coordonner une réunion de crise en compagnie de Matthias Fekl le ministre de l'Intérieur.

Un terroriste "tueur de flic" récidiviste, la revendication de Daech, le déroulé des faits: retrouvez les dernières informations disponibles sur l'attentat de jeudi soir en cliquant ici

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Au vu du déroulé présumé de l'attaque, la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'affaire.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-