Paris: polémique autour de barrières "anti-SDF" installées dans le 19e arrondissement (photo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris: polémique autour de barrières "anti-SDF" installées dans le 19e arrondissement (photo)

Publié le 27/12/2017 à 08:31 - Mise à jour à 08:38
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis quelques années, des barrières empêchent l'accès à des grilles d'aération sur lesquelles s'installaient les sans-abri dans le 19e arrondissement. Le dispositif a été dénoncé sur Twitter au point que la Ville de Paris a annoncé son retrait. Le maire de l'arrondissement dément toute volonté de viser les SDF.

Des barrières posées sur une grille d'aération rue de Meaux dans le 19e arrondissement de Paris vont être retirées après que les réseaux sociaux se sont enflammés en dénonçant un dispositif anti-SDF.

La mairie de Paris évoque une décision de la précédente mandature mais celle du 19e arrondissement dément que le dispositif vise les SDF.

La photo de ces grilles a été relayée à de nombreuses reprises sur Twitter via le hashtag #SoyonsHumains, utilisé par la Fondation Abbé Pierre pour dénoncer l'ensemble du mobilier urbain ou des installations privées sur la voie publique destinés à empêcher les sans-abri de s'installer.

Lire aussi: Logement- le Secours catholique lance une agence immobilière solidaire

A l'origine, les grilles étaient seulement entourées de barrière et, selon les témoignages recueillies par France Bleu, il arrivait que des SDF s'y rassemblent. Mais il y a huit ans, une nouvelle barrière a été installée en travers des grilles. La Ville reconnaît que le but était d'éloigner les SDF et en a demandé le retrait, ce que nie le maire (PS) de l'arrondissement Francois Dagnaud.

Selon lui, le dispositif n'a pour but que de "préserver l’accessibilité d’une bouche CPCU (Compagnie parisienne du chauffage urbain, NDLR)". Il assure que de toute manière, aucune chaleur ne se dégage de ces grilles "en fonctionnement normal". Et de préciser que "Dans tous les cas, la rue n’est pas une solution".

Officiellement, la ville de Paris ne pratique pas d'installation "anti-sdf". Pourtant ces équipements sont nombreux dans la capitale selon la Fondation abbé Pierre. DEpuis les bancs conçus pour qu'il soit impossible de s'y allonger aux "piquants" installés devant les magasins, l'association en a recensé plus de 150 exemples sur son site grâce aux internautes (source).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Il ne s'agit pas de grilles "anti-sdf" selon le maire du 19e arrondissement de Paris (illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-